À l'écran et sur scène, À La Une, Arts et culture, Tous

La Persistance Theatre Company réagit au renversement de Roe v. Wade

Après près de 50 ans de précédents, la Cour suprême des États-Unis a renversé en juin dernier une décision reconnaissant l’accès à l’avortement comme un droit constitutionnel. L’annulation de l’arrêt Roe contre Wade a suscité l’indignation à travers les États-Unis et ailleurs – même sur le Rocher. Début juillet, la compagnie de théâtre féministe Persistence Theatre Company a réagi à sa manière en organisant une performance intitulée The Abortion Monologues.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Shannon Dinn

IJL – Réseau.Presse – Le Gaboteur

Au début du mois de juillet, la compagnie de théâtre Persistence Theatre Company est montée sur scène à l’amphithéâtre de Bowring Park à St. John’s en réaction à l’annulation de l’arrêt Roe contre Wade, qui, en 1973, a fait de l’accès à l’avortement un droit constitutionnel aux États-Unis. Cette décision a été annulée le 24 juin dernier, et non sans contestation.

À Bowring Park, la compagnie de théâtre féministe Persistence Theatre Company a adressé cette décision à sa manière: à travers un spectacle, The Abortion Monologues.

Composée de divers lecteurs qui ont partagé des histoires réelles et personnelles de personnes ayant vécu la nature complexe de l’avortement dans la province et à travers le Canada, la performance avait pour but de mettre en lumière les expériences, les défis, et les pensées liés à l’avortement, tels qu’ils sont vécus de première main.

Le spectacle a également voulu rappeler que même si le droit à l’avortement est présentement protégé au Canada par la Loi sur la santé, il existe encore un certain nombre d’obstacles à surmonter lorsqu’on est confronté à ce scénario.

D'innombrables raisons, d'innombrables obstacles

Les diverses expériences partagées sur scène ont abordé une variété de questions liées à l’avortement, comme la difficulté de trouver un moyen de transport pour se rendre à la clinique, le fait de se demander à qui en parler, le manque de soutien de la part des hôpitaux, le sentiment d’isolement, l’agression sexuelle et autres défis à surmonter. 

Une histoire en particulier illustre l’expérience complexe vécue par des nouveaux arrivants. À 15 ans, une étudiante en échange qui avait été agressée sexuellement dans son pays d’origine avant de venir à Terre-Neuve a découvert sa grossesse pendant son séjour ici. Vivant dans une région rurale de l’île et apprenant l’anglais, avec une famille d’accueil et un conseiller d’orientation scolaire peu fiable à qui demander de l’aide, cette jeune femme ayant besoin de services d’avortement s’est sentie piégée, effrayée et impuissante. 

Après une expérience traumatisante et un manque de soutien, l’élève a trouvé de l’aide en contactant une clinique d’avortement à St. John’s qui a réussi à l’aider à avoir accès aux services de soin requis malgré les obstacles qui prime abord semblaient insurmontables. L’histoire de cette élève anonyme rappelle que les services d’avortement restent inaccessibles pour beaucoup, malgré leur décriminalisation, notamment pour les personnes vivant dans des régions rurales, ou celles qui ne connaissent pas du tout ces services.

Une femme est seule en représentation sur la scène d’un anphitéathre exterieur.
Nathalie Brunet, intervenante francophone à The Abortion Monologues, raconte une vraie histoire à propos de l’avortement devant les spectateurs à l'amphithéâtre de Bowring Park, St. John’s. Photo: Shannon Dinn

L’accessibilité à l’avortement au Canada

Bien que l’avortement soit considéré et réglementé comme une procédure médicale au Canada, cela ne signifie pas que le système canadien fonctionne parfaitement. Si le Canada peut s’enorgueillir de la gratuité des soins de santé publique et de l’accès à l’avortement en droit, de nombreuses lacunes doivent encore être comblées: le manque d’éducation appropriée en sexualité et santé reproductive, la méconnaissance des services existants, le manque de disponibilité des services pour les personnes qui vivent loin des cliniques, les croyances et préjugés qui participent à la stigmatisation des personnes cherchant à faire appel à ces services, et bien plus encore. 

Nathalie Brunet, une intervenante du spectacle, a souligné l’importance de la solidarité lorsqu’il s’agit de choses comme l’avortement, et pourquoi le partage d’expériences est si essentiel: «Les droits reproductifs restent très restrictifs. La solidarité engendre le pouvoir; l’avortement n’est pas quelque chose que l’on doit gérer seul.» 

La lutte pour l’accès à l’avortement est loin d’être terminée aux États-Unis, au Canada et ailleurs dans le monde où les gens ajoutent leurs voix afin de contester la décision de la Cour suprême américaine. 

À Bowring Park, la pièce s’est conclue par une déclaration soulignant l’importance de l’autonomie sur son propre corps: «Vous êtes l’expert de votre vie».

Ressources sur la santé reproductive à Terre-Neuve-et-Labrador:

Planned Parenthood

Planned Parenthood propose des groupes de soutien LGBTQ+, des tests de grossesse, des options de grossesse, des conseils d’une assistante sociale, des cliniques médicales, des informations sur les contraceptifs d’urgence, des tests et des traitements pour les IST.

Tél: 709-579-1009 ou 1-877-666-9847

Site web: http://www.plannedparenthoodnlshc.com 

47 St. Clare Avenue, St. John ‘s

SOS Grossesse

SOS Grossesse est un organisme national qui offre un soutien et des informations en français.

Sans frais: 1-877-662-9666

Site web: https://sosgrossesse.ca/fr

Abortion Support Services Atlantic

Abortion Support Services Atlantic offre un soutien non médical à toute personne cherchant à se faire avorter dans les provinces atlantiques. Il s’agit notamment d’un soutien émotionnel ou par les pairs, de l’organisation du transport, de l’hébergement et même du financement.

Site web: https://atlanticabortionco.wixsite.com/website

Courriel: [email protected]

NL Sexual Assault Crisis & Prevention Centre 

NL Sexual Assault Crisis & Prevention Centre vous permet d’accéder à de nombreux services de santé reproductive dans toute la province et peut vous aider à trouver le soutien dont vous avez besoin.

Tél: 709-747-7757 

Courriel: [email protected]

Ligne de crise 24h/24: 1-800-726-2743 

15 Hallett Crescent, St. John’s

Athena Health Centre

La clinique Athena Health Centre pratique des avortements entre 7 et 15 semaines de grossesse, à partir du premier jour de la dernière menstruation régulière. Pour les femmes enceintes de plus de 15 semaines, ils peuvent fournir des informations sur les services disponibles à l’extérieur de la province. La clinque assure également des voyages mensuels dans le centre et l’ouest de l’île.

Tél: 709-754-3572

Ligne gratuite: 1-800-755-2044

Courriel: [email protected] 

215 LeMarchant Road, St. John’s

Articles récents dans: À l'écran et sur scène

Une femme assise sur le pont d'un voilier, elle tient une caméra vidéo vers la gauche.

Sur l’eau à la recherche de Farley Mowat

«Vous êtes fous, c’est trop dangereux!»: ce sont les paroles du réalisateur et producteur francophone Xavier Georges, lorsque la cinéaste et productrice Martine Blue lui a parlé de son projet de tourner une série en voilier sur la côte sud de Terre-Neuve. Pas si fou que cela finalement, car: après la sortie de la saison 1 de Floating after Farley en avril dernier, la réalisatrice hisse à nouveau les voiles avec son compagnon Isaac Blue pour une deuxième saison, où ils mettront notamment le cap sur Saint-Pierre et Miquelon. Rencontre avec le couple Blue, lors de leur passage au St. John’s International Women’s Film Festival mi-octobre.

Lire la suite »
Deux femmes font un spectacle avec une marionnette d’une vieille dame. Au-devant de la scène a la droite est une valise ouverte avec une photo sur le couvercle, au font sur le même coté est une chaise bleu et rouge.

Mettre sa créativité en avant, derrière une marionnette

Louise Gauthier créera de la place pour le jeu lors d’un atelier de marionnettes pour adultes au Centre scolaire et communautaire des Grands-Vents le 22 octobre prochain. Cela fait 15 ans que la marionnettiste travaille avec les enfants, mais cela sera son premier atelier de marionnettes pour adultes.

Lire la suite »

Katie Ward transforme St. John’s en studio de danse

Du 29 septembre au 8 octobre, Neighbourhood Dance Works présente la 31ème édition du Festival of New Dance (FND, ou «Festival de la Nouvelle Danse» en français) avec un casting de stars, dont la danseuse bilingue Katie Ward. Britanno-Colombienne vivant à Montréal depuis 26 ans, elle est notamment connue pour son inclusion des membres du public dans ses performances, comme dans son spectacle Anything Whatsoever («Tout et n’importe quoi»). Incursion au cœur de son processus de création.

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment