À La Une, Communautaire, Société, Tous

Un tintamarre au Labrador

L’Association francophone du Labrador (AFL) a organisé une épluchette de blé d’Inde au sous-sol de la basilique Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours à Labrador City suivie d’un traditionnel tintamarre qui a déambulé dans la rue jusqu’au parc Centennial pour célébrer la fête nationale des Acadiens, le 15 août 2022.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Éric Cyr

C’est dans une ambiance familiale festive que les participants, composés à majorité de francophones de la région dont plusieurs d’origine acadienne, incluant des Madelinots, et gaspésienne, ont d’abord dégusté des épis de maïs avant d’arborer les couleurs acadiennes et de prendre part à un défilé au son des crécelles et en suivant un porteur du drapeau acadien. 

Qui sont les Acadiens?

Les Acadiens sont les fiers descendants des premiers colons français venus s’établir en Acadie en 1604 (une colonie française autonome jusqu’à sa cession à la Grande-Bretagne en 1713) soit quatre ans avant la fondation de la Nouvelle-France (aujourd’hui le Québec) en 1608. 

Bien que l’Acadie ne se retrouve sur aucune carte géographique contemporaine puisque son parcours historique a irrémédiablement bifurqué à la suite d’une tragique déportation orchestrée par les Britanniques en 1755, suivie d’une diaspora forcée, les Acadiens ont leur appartenance linguistique et culturelle tatouée sur le cœur et se reconnaissent entre eux grâce à leurs racines ethniques (les noms de famille), ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas accueillants envers les nouveaux arrivants bien au contraire.

Un groupe de personnes à l'extérieur.Une diaspora acadienne unie

Unis par le sort qui leur a été réservé par la Couronne britannique, les Acadiens ont choisi la survivance par leur histoire, leur cuisine, leur culture et leurs traditions. Ils ont adopté une fête nationale, le 15 août 1881, et un drapeau, le tricolore étoilé, le 15 août 1884 (devançant le drapeau du Québec, le fleurdelisé, qui a flotté pour la première fois le 21 janvier 1948, et le drapeau du Canada, l’unifolié, le 15 février 1965) et vivent aujourd’hui principalement dans les provinces atlantiques du Canada et majoritairement au Nouveau-Brunswick (où ils constituent environ le tiers de la population et où le français est l’une des deux langues officielles) à l’Île-du-Prince-Édouard, en Nouvelle-Écosse (l’Acadie des origines) et dans quelques petites localités sur l’île de Terre-Neuve, mais aussi au Québec, notamment aux Îles-de-la-Madeleine, en Gaspésie et sur la Côte-Nord (les Cayens du Havre-Saint-Pierre et le chanteur et poète Gilles Vigneault de Natashquan, les deux plus importantes villes de la Côte-Nord ont été fondées par des Acadiens soit Sept-Îles par Dominique Chiasson en 1872 et Baie-Comeau par Napoléon-Alexandre Comeau) ainsi qu’en France comme dans l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon au sud de Terre-Neuve et à Belle-Île-en-Mer en Bretagne. De nombreux Acadiens ont aussi migré vers le Maine et la Louisiane aux États-Unis, où ils sont devenus les Cadiens (ou Cadjins) qui ont grandement influencé la gastronomie et la musique (Zachary Richard) de ce coin de pays grâce un métissage.

Longue vie aux Acadiens!

Articles récents dans: Communautaire

Le haut du corps d’un homme devant des piliers recouverts de graffiti multicolore.

Un Great Big succès

Le chanteur du groupe terre-neuvien Great Big Sea, Alan Doyle, a été nommé à l’Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador pour son action humanitaire. Le musicien, impliqué dans plusieurs fondations et causes, a interprété de nombreuses chansons traditionnelles de la province au cours de sa carrière, dont même une toune franco-terreneuvienne.

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment