À La Une, Éducation, Société, Tous

Reconnaître l’innovation et la compassion en enseignement

La cérémonie de remise des prix a eu lieu le 8 novembre à l’édifice de la Confédération (Confederation Building). Nancy Boutin et Megan Heath, toutes deux enseignantes du Conseil scolaire francophone provincial (CSFP), ont été reconnues pour leur service aux jeunes élèves dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

Liz Fagan

IJL – Réseau.Presse – Le Gaboteur

La foule a bien rempli le hall d’entrée de l’édifice de la Confédération le 8 novembre dernier. Andrew Furey, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, John Haggie, ministre de l’Éducation, ainsi que les collègues et la famille des personnes nominées étaient présents.

Une femme (à gauche) qui tient un trophée en verre et un homme (à droite) souris vers la caméra. En arrière-plan, de gauche à droite: un drapeau canadien (rouge et blanc), un écran avec «Newfoundland and Labrador» et un drapeau terre-neuvien (blanc, rouge, bleu et jaune).
Megan Heath de l’École Rocher-du-Nord à St. John’s est lauréate du Prix du premier ministre pour l’innovation dans l’enseignement. Photo: Courtoisie

Préparer l’avenir de la jeunesse

Cette année, les Prix d’excellence en enseignement récompensent les éducateurs et éducatrices du primaire et du secondaire, quelle que soit la discipline, qui ont fait preuve d’innovation dans l’enseignement et d’un engagement à préparer leurs élèves à la réussite future.

Arrivés à la troisième année scolaire depuis la pandémie, les enseignants et le personnel du CSFP font de leur mieux pour maintenir les mesures mises en place durant l’année 2019. Selon les lauréates, la reconnaissance est profondément ressentie.

«J’ai hâte de remettre le Prix de la compassion dans l’enseignement aux enseignants et enseignantes qui ont fait preuve d’un engagement exceptionnel pour soutenir la santé sociale, émotionnelle et mentale de leurs élèves pendant cette période sans précédent», explique le ministre de l’Éducation avant le dévoilement du Prix.

Les nominations ont été initiées par des élèves, des collègues et des parents. Pour Nancy Boutin de l’École Boréale, la nomination pour le prix pour la compassion dans l’enseignement a été une surprise totale.

Un homme (à gauche) et une femme (à droite) qui tient un trophée en verre et sourit vers la caméra. En arrière-plan, de gauche à droite: un drapeau canadien (rouge et blanc), un écran avec «Newfoundland and Labrador» et un drapeau terre-neuvien (blanc, rouge, bleu et jaune).
Surnommée la mère de son école, Nancy Boutin de l’École Boréale à Happy Valley-Goose Bay reçoit le Prix du ministre de l’Éducation pour la compassion dans l’enseignement. Photo: Courtoisie

Récompensée pour son travail acharné, elle a notamment lancé le programme de petit-déjeuner qui offre aux élèves un petit-déjeuner trois fois par semaine. En outre, elle a été reconnue pour le soutien qu’elle apporte à ses pairs et aux élèves chaque fois que cela est nécessaire. À l’école, elle porte en effet plusieurs chapeaux en plus de son bénévolat sur le conseil d’administration du Gaboteur Inc.

«Ce n’est pas quelque chose que je cherche, les récompenses,» avoue la franco-labradorienne. «Ce qui compte pour moi, ce sont les jeunes. S’ils sont heureux et s’ils apprennent, c’est ça la récompense».

Le Prix de l’innovation pédagogique a été décerné à Megan Heath, de l’École Rocher-du-Nord. Cette dernière a été reconnue pour l’introduction de ressources modernes telles que l’impression 3D et la création de balados, donnant à ses élèves «plus de choix et plus de voix» ajoute le premier ministre.

«C’est vraiment quelque chose de spécial» se réjouit l’enseignante. «Surtout pour moi, cela fait 6 ans que j’enseigne, alors être ici avec d’autres enseignants excellents comme madame Boutin est incroyable», ajoute-elle.

«Chacun d’entre vous préparez l’avenir de nos ressources les plus précieuses: nos enfants. Nous le prenons au sérieux,» résume Andrew Furey.


À lire aussi:

Une salle de classe avec différents meubles, canapés, bureaux et chaises

Aménagement flexible: Adieu à l’ancien et bonjour au nouveau!

L’aménagement flexible est une nouvelle démarche pédagogique innovante qui est mise en œuvre dans certaines classes à travers la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Ce choix de sièges permet aux élèves de contrôler leur environnement avec de nombreuses options autres que le bureau et la chaise traditionnels.

Lire la suite »

Enseigner le français pendant une crise du logement: zoom sur l’ouest du Labrador

La crise du logement se fait sentir dans toute la province, et plus particulièrement à l’ouest du Labrador, où les mines de fer attirent un afflux de travailleurs venus de partout. Si se loger peut être mission impossible pour certains dans la région, l’apprentissage de la langue française risque aussi d’être en danger. Comment la crise sera-t-elle gérée en 2023?

Lire la suite »

Une rafale d’opinions autour du projet éolien

L’énergie verte devenant de plus en plus populaire, il semble assez évident que la construction des éoliennes soit une solution simple pour lutter contre le réchauffement climatique. La construction d’un parc éolien pourrait commencer en 2023 sur la péninsule de Port-au-Port mais la transition verte n’est pas si évidente pour ses résidents.

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment