À La Une, Économie et affaires, Société, Tous

Congrès MINEx 2022 à Wabush

Le congrès MINEx, organisé par la Chambre de commerce de l’Ouest du Labrador et regroupant des intervenants du monde minier, s’est déroulé à l’Hôtel Wabush du 19 au 21 septembre derniers. En parallèle se tenait un salon professionnel rassemblant des exposants œuvrant dans ce domaine au Centre récréatif Mike Adam adjacent.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Éric Cyr

Des décideurs du secteur minier se sont déplacés pour l’occasion afin de présenter leurs produits et services, leurs visions et d’échanger entre eux et avec le public sur leurs aspirations et les technologies du domaine minier dans la région. Les participants ont notamment pu prendre part à des discussions sur l’avenir de l’exploitation minière dans la fosse du Labrador dans le cadre de trois jours de conférences traitant des sujets cruciaux pour la communauté minière de la région. L’événement proposait un dîner, un gala, une table ronde, des conférenciers, un salon professionnel et des kiosques d’exposition reliés à cette sphère d’activités.

Le député provincial de l’Ouest du Labrador, le néodémocrate Jordan Brown (au centre) pose avec des participants du congrès MINEx. Photo: Éric Cyr

Des personnalités politiques se trouvaient sur place: le ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de la Technologie de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Parsons, la députée fédérale du Labrador, Yvonne Jones, le député provincial de l’Ouest du Labrador, Jordan Brown, la mairesse de Labrador City, Belinda Adams, le maire de Wabush, Ron Barron, le grand chef de la nation innue du Labrador, Etienne Rich, et le président du conseil communautaire inuit Nunatukavut et ancien député fédéral libéral, Todd Russell.

Multiples chefs de file

De nombreux dirigeants d’entreprises ont aussi participé: le directeur de l’association minière de Terre-Neuve-et-Labrador (Mining NL) Ed Moriarity, les présidents et chefs de la direction du Iron Ore Company Of Canada (IOC), Mike McCann, et de Tacora Resources, Joe Broking, le vice-président et directeur général de High Tide Resources, Steve Roebuck, le directeur général de Nunacor, Andy Turnbull, la directrice générale de NL Hydro, Jennifer Williams, le président et directeur général de Search Minerals, Greg Andrews et le directeur général de Minerai de fer Québec, Marc Beaubien, qui a fait une présentation sur l’évolution et les grandes orientations de la mine de fer du Lac Bloom à Fermont.

Tisser des liens vers l’avenir

Le président de la Chambre de commerce de l’Ouest du Labrador, Toby Leon, confie: «Le Labrador Ouest est heureux d’être l’hôte de ce congrès d’envergure après une interruption involontaire de quelques années causée par la pandémie. Notre souhait pour cet événement est de construire des liens et des relations plus solides à la suite de ces journées. Ensemble, développons une meilleure compréhension de l’activité minière au Labrador et, ultimement, améliorons la façon dont nous faisons des affaires dans la région.» Le député provincial néodémocrate de l’Ouest du Labrador, Jordan Brown, est ravi que cette manifestation contribue à mettre l’accent sur une industrie qu’il définit comme un socle des villes minières de sa circonscription et qui a contribué à enrichir les coffres de la province de cinquante-cinq à soixante milliards de dollars depuis leur fondation sans compter l’apport de ces localités au gouvernement fédéral.

À lire aussi:

Une nouvelle entreprise diversifie St. John’s

La capitale compte environ 1380 personnes d’origine africaine, un chiffre qui a presque doublé depuis 2016 où elles n’étaient que 780. Par conséquent, les produits internationaux sont plus en demande que jamais. Là où d’autres y auraient vu une pénurie, une entrepreneuse africaine y a vu une opportunité.

Lire la suite »
Une pancarte blanche avec une bordure en bois rouge. Au centre est un dessin de deux éoliennes noires avec «NO! NON! MOQO!» en bas. Les éoliennes sont derrière un rouge cercle rouge avec une barre au centre.

Généreux les 10 millions de dollars de John Risley?

Le 16 octobre dernier, le milliardaire néo-écossais John Risley annonçait l’engagement de sa société World Energy GH2 de distribuer 10 millions de dollars sur trois ans dans les localités touchées par la construction de son mégaprojet éolien-hydrogène-ammoniaque sur la côte ouest de Terre-Neuve.

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment