À La Une, Arts et artisanat, Arts et culture, Histoire, Loisirs, Tous

Une rafale d’art au Centre des Grands-Vents

L’édition 2022 du Festival du vent, organisée par l’Association communautaire francophone de Saint-Jean (ACFSJ), s’est déroulée du 20 au 22 octobre, réunissant des townies d’expression française au Centre scolaire et communautaire des Grands-Vents pour plusieurs activités. Retour sur la soirée Dégust’ART, où Le Gaboteur a présenté des vieilles photos tirées de son archive.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Texte et photos – Cody Broderick

Un homme avec un chandail rouge dessine sur morceau de papier blanc. Sur la table se trouvent d'autres dessins et peintures.
Matthew Parnell pratique les arts depuis qu'il est jeune élève. Admettant qu'il aime souvent dessiner rapidement les personnes et les choses qu'il voit autour de lui, il montre aux participants curieux son processus créatif.
Deux personnes sont debout à côté d'une table avec une nappe blanche. La personne de droite tend la main vers l'une des sculptures en bois qui sont sur la table.
Quand Louis Christophe Villeneuve (à gauche) n’organise pas d’activités à l'ACFSJ, le directeur général sculpte des bols, des assiettes, des pots et toutes sortes d'objets en bois!
Trois personnes sont debout dans une grande salle. Derrière sont des peintures multicolores.
De gauche à droite, les artistes Matthew Parnell, Dominique Hurley et Louis Christophe Villeneuve présentent leurs œuvres. Si les œuvres de Dominique servent d'arrière-plan, l'artiste tient le livre Le trésor de Tante Lizzy, publié par Le Gaboteur cette année, pour représenter la photographe derière l'appareil!
Deux personnes se parlent debout en avant d'une table noire. Plusieurs journaux sont accrochés en arrière-plan et une troisième personne est derrière la table.
L'artiste Dominique Hurley discute avec un participant devant la table du Gaboteur, où Kyle Dyke a tenu le fort bénévolement pendant que votre rédacteur en chef gabotait et prenait des photos.
Des mains sculptent un morceau de bois qui tourne sur une machine.
Louis Christophe Villeneuve fait preuve de sa créativité qui lui a mérité un prix du concours Arts et Lettres 2020 en sculptant un petite toupie.

Qui? Quand? Quoi?

Le jeu interactif et participatif des photos d’archives du Gaboteur

Depuis son lancement, en 1984, Le Gaboteur a accumulé des centaines de photos, dont une infime portion a été publiée dans le journal!

Si Le Gaboteur a souvent déménagé et changé de personnel, ses photos et ses négatifs ont été préservés contre vents et marées MAIS sans être identifiées et encore moins classées selon les règles de l’art. Les archives papier sont toutefois dans un état impeccable et nous avons des exemplaires de toutes les éditions depuis le premier numéro du journal.

Ces archives papier et photographiques occupent maintenant un grand pan du mur de l’entrée des bureaux du journal, sur Duckworth St. On retrouve, dans les classeurs de photos, des images qui racontent l’évolution de la francophonie dans la région de la capitale, au Labrador, sur la côte ouest de l’île et plus encore.

Comment faire connaître, mettre en valeur et partager ces trésors avec nos minces ressources et un territoire si grand? Nous avons pensé qu’une partie de la réponse vient de VOUS, de votre mémoire collective et des possibilités du WEB. Et nous avons décidé d’en faire un jeu.

Reconnaissez-vous les gens sur ces photos? Le lieu ou l’événement? Faites-nous en part sur les réseaux sociaux, où nous publierons une photo de nos archives chaque semaine, ou en nous envoyant un courriel à [email protected]!

Une photo noire et blanc d'un jeune garçon avec une bicyclette.
Si cette photo a été trouvée dans un dossier marqué «St. John's», «École Sainte-Anne» est écrit au dos. La grande question se relève: est-ce qu'on regarde un jeune bayman ou townie? À confirmer!
Une photo noire et blanc d'un homme qui frappe un morceau de bois avec une hache en avant d'un group de spectateur. C'est l'hiver et tout le monde porte des vêtements chauds.
Un bûcheron montrant sa force sur la péninsule de Port-au-Port. Si vous reconnaissez cet inconnu barbu ou si vous avez participé à l'événement, contactez Le Gaboteur pour partager les détails!
Trois garçons adolescents sur une patinoire le soir. Celui de gauche porte un costume de mascotte.
Rigolo le raton-laveur, mascotte de l'Association Francophone du Labrador, semble avoir une durée de vie bien plus longue que celle de votre raton-laveur habituel! Reconnaissez-vous ses amis patineurs?
Une photo noir et blanc d'un groupe de personnes sur un quai.
Cette photo semble avoir été prise lors des régates de l'Ouest du Labrador… Quelqu'un dans le Big Land connaît ces jeunes coureurs de bateaux?

À lire aussi:

Corner Brook s’illumine en pleine nuit

Du 16 au 18 septembre, l’édition 2022 du Festival CB Nuit a gardé réveillée la rue West Street à Corner Brook avec une programmation centrée sur l’art, la musique et l’esprit communautaire. Dans le rétroviseur, voici les artistes et les créations que les participants ont découverts au cours de la fin de semaine. Parmi ces créations, une chanson écrite en français par les membres du Réseau des aînés de la Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador.

Lire la suite »
Deux personnes sont assises dehors sur de l’herbe et regardant des musiciens sur une scène.

Corner Brook danse aux rythmes francophones

Corner Brook a accueilli l’été en grand, et en français avec la deuxième édition de la Fête de la musique organisée par Le Coin Franco, qui a eu lieu les 17 et 18 juin dans les locaux de l’organisme communautaire et au Parc Margaret Bowater.

Lire la suite »

Le graffiti comme forme d’activisme artistique

Les arts visuels offrent une vitrine sur la vie des artistes dont les expériences ne sont pas toujours immédiatement visibles, surtout pour ceux issus d’un contexte minoritaire. Exploration de l’art urbain avec l’artiste Mique Michelle, une franco-ontarienne reconnue pour ses œuvres de graffiti époustouflantes qui a passé du temps à St. John’s à la mi-mai pour travailler sur une murale à l’École des Grands-Vents.

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment