À La Une, Communautaire, Société, Tous

Un Great Big succès

Le chanteur du groupe terre-neuvien Great Big Sea, Alan Doyle, a été nommé à l’Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador pour son action humanitaire. Le musicien, impliqué dans plusieurs fondations et causes, a interprété de nombreuses chansons traditionnelles de la province au cours de sa carrière, dont même une toune franco-terreneuvienne.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cody Broderick

Daffodil Place, Team Broken Earth, la Fondation Rêves d’enfants, la Smiling Land Foundation, la Société canadienne du cancer, le Janeway Children’s Health and Rehabilitation Centre, et l’Université Memorial sont seulement «quelques-unes» des fondations et organisations au sein desquelles s’implique Alan Doyle. Le musicien a également cofondé Un dollar pour jour, une fondation qui finance des programmes de santé mentale et de toxicomanie partout dans le pays. 

«Trois Navires De Ble»

Great Big Sea

Un gros coup de vent de nordet – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Un gros coup de vent de nordet – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Trois navires de blé s’en firent rentrer – nous irons jouer. Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’île

Trois filles d’un roi veulent marchander – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Trois filles d’un roi veulent marchander – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Et les jolies filles ont volé le cœur – nous irons jouer. Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’île

La plus jeune avait le pied léger – nous irons jouer sur le bord de l’eau
La plus jeune avait le pied léger – nous irons jouer sur le bord de l’eau
À bord la barque elle a sauté – nous irons jouer. Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’isle
Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’île

Combien vendez-vous votre blé – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Combien vendez-vous votre blé – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Seulement pour vous, six sous le boisseau – nous irons jouer. Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’île

J’entends ma mère m’appeler pour souper – nous irons jouer sur le bord de l’eau
J’entends ma mère m’appeler pour souper – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Et les petits enfants pleuraient – nous irons jouer. Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’île.
Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’île

Oh, oh la belle vous mentez – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Oh, oh la belle vous mentez – nous irons jouer sur le bord de l’eau
Jamais d’enfants vous n’avez eu – nous irons jouer. Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’île
Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’isle
Sur le bord de l’eau nous irons jouer dans l’isle


Pour écouter la chanson, rendez-vous ici: https://www.youtube.com/watch?v=9H-AnAmppkc

En plus de ses contributions humanitaires, Alan Doyle est reconnu pour ses contributions culturelles. Si le musicien est plus connu pour avoir fait partie du groupe Great Big Sea, il s’essaie à d’autres projets théâtraux comme The Power of One de Perchance Theatre. Son projet le plus récent, Tell Tail Harbour, est une comédie musicale qui raconte l’histoire d’un village pêcheur qui tente de survivre à une économie maigre en cherchant un médecin pour y résider afin de sécuriser l’établissement d’une nouvelle usine.

«Son immense fierté et sa passion pour la province de Terre-Neuve-et-Labrador sont contagieuses», résume la lieutenant-gouverneure Judy Foote lors de la cérémonie. 

Malgré son absence, son nom évoque sa voix. Parmi les nombreuses chansons interprétées par Great Big Sea, la musique du groupe est surtout connue pour amener les auditeurs à voyager dans les nombreuses baies et criques qui bordent les côtes de la province. Sur leur album de 1999, Turn, le groupe interprète une chanson franco-terreneuvienne de la péninsule de Port-au-Port – et ce, même en français.

Photo: Archives Le Gaboteur

Le haut du corps d’un homme devant des piliers recouverts de graffiti multicolore.

Des médailles dans une boite rose.

Les récipiendaires de l’Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador

Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée au Colonial Building le 4 octobre, huit Terre-Neuviens et Labradoriens ont été intronisés dans l’Ordre de Terre-Neuve, la plus haute distinction de la province. Reconnus pour leurs accomplissements dans des domaines tels que la médecine, la culture, les services humanitaires et la défense de la langue française, Le Gaboteur vous invite à rencontrer les récipiendaires.


En photo: La médaille de l’Ordre de Terre-Neuve-et-Labrador est composée de plusieurs symboles provinciaux réunis: elle prend la forme d’une sarracénie, faite de labradorite, et en son centre, les armoiries de la province. Crédit: Archives Le Gaboteur

À lire aussi: 

Le Colonial Building de St. John’s. Un vieux bâtiment de pierre avec un chemin pavé à l’avant.

Un ancien édifice qui revêt une signification contemporaine

Ayant grandi à St John’s, j’avoue que la seule et unique fois que j’ai franchi les portes du Colonial Building fut pour cette cérémonie, à laquelle tous les médias étaient invités. Sa réputation la précède. Partout sur les murs, on peut voir des peintures ainsi que des photos d’événements historiques qui se sont déroulés entre ces murs. C’était une expérience enrichissante; un aspect de notre contexte politique que je n’avais jamais vu, encore moins considéré.

Lire la suite »
Un homme est debout devant un microphone de presse, de la droite sont deux bras qui tienne deux autres microphones.

Une commémoration d’une vie en francophonie

Il n’est pas surprenant que l’ensemble des travaux de M. Robert Cormier fasse de lui un excellent candidat pour ce prix. En tenant compte de sa carrière dans l’enseignement, l’administration et le bénévolat actuel, il serait juste de dire que la francophonie de Terre-Neuve-et-Labrador porte sa marque.

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment