65, Chemin Ridge, St.John's, NL

709 753-9585 info@gaboteur.ca

Le Gaboteur – Aperçu – 23 avril 2018

Le Ye Old Inn à Quidi Vidi, ce lieu à nul autre pareil où les touristes qui visitent la capitale de Terre-Neuve-et-Labrador débarquent par dizaines pendant la période estivale, était plein à craquer le jeudi 5 avril, et pour cause. La chanteuse Anita Best, qui a consacré sa vie à la perpétuation des chansons traditionnelles de Terre-Neuve, et le talentueux guitariste Sandy Morris, également grand arrangeur musical, y lançaient leur tout nouveau disque compact, intitulé Some Songs (Quelques chansons).  Même si ces deux grands artistes partagent la scène depuis des lustres, ce CD est leur premier enregistrement commun. Parmi les 16 pièces choisies pour ce legs, trois sont en français. Notre collaboratrice Élizabeth-Anne Malischewski raconte en page 7 de ce Gaboteur du 23 avril 2018 le parcours qui a mené à la réalisation de Some Songs.   

En manchette 

La grève se poursuit à IOC – Les syndiqués du local 5795 des Métallurgistes Unis d’Amérique ont rejeté à 76,5 % , le 17 avril, l’entente de principe conclue par leurs négociateurs avec la minière IOC, propriété de Rio Tinto. À Labrador City et Wabush, où la majorité des emplois sont reliées à la minière, la vie bat maintenant au rythme des piquets de grève. Jacinthe Tremblay a rencontré des syndiqués sur une des trois lignes de piquetage érigées aux entrées de la mine depuis le 26 mars pour en savoir plus sur les enjeux de ce conflit de travail. Récit en page 5.     

Écrire à Saint-Pierre – L’archipel français voisin de l’île de Terre-Neuve est la terre d’écriture de Valentine Imhof. Par les rafales, son premier roman,  propose une course poursuite entre Europe et Amérique du Nord, qui trouve sa conclusion à Salvage, sur la péninsule terre-neuvienne d’Easport. Notre collaboratrice Anaïs Hébrard nous propose, en page 6 de cette édition,  une incursion dans l’univers d’Alex, l’héroïne de ce roman, et dans celui de Valentine Imhof.   

Des Ugly Sticks partout au pays – Il y avait une touche résolument terre-neuvienne dans l’animation musicale de la partie de sucre annuelle de l’Association francophone du Labrador (AFL), le 15 avril dernier. Des Ugly Stiks sont parmi les instruments de percussion traditionnels que le duo québécois Folklofolie trimballe dans ses bagages, d’un océan à l’autre ! André Varin et Marie-Claude Gagnon, le couple-duo de Folklofolie, expliquent l’histoire de cet ajout à leurs spectacles en page 5.

À lire aussi dans ce numéro

En revenant du Labrador – page 2

Les écoles francophones unies pour les Broncos – page 2

Communautaire francophone en bref – page 4

« Cheval indien » : il lance et « conte » – page 5

Un spectacle bénéfice hors les murs pour l’école élémentaire Bishop Feild – page 6

Travail d’équipe pour donner le goût de la lecture aux garçons – page 9

Intrigues à St. John’s – page 10

Le bilan annuel n’est pas utile ! – page 11

Plus d’une centaine de becs sucrés pour la partie de sucre de l’Association francophone du Labrador – page 12

Laisser un commentaire