Élections municipales 2021: Remaniement au Labrador Ouest

Un changement du paysage politique s’est opéré au Labrador Ouest à la suite des élections municipales dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador. L’ancienne garde a en effet presque toute été balayée lors du suffrage le 28 septembre dernier. Les électeurs ont fait le choix de faire confiance à de nouveaux visages afin de les représenter aux mairies de Labrador City et de Wabush. Une importante proportion de femmes a pris part à cet exercice démocratique, celles-ci totalisant un record de 10 candidates ayant participé au scrutin.

Auteur: Éric Cyr

Hôtel de Ville de Labrador City

À Labrador City, Fabian Benoit, le maire par intérim qui remplaçait le maire démissionnaire, Wayne Button, a choisi de ne pas se représenter. Ce sont six nouveaux conseillers sur sept qui ont été élus. Brian Barnett a récolté 1741 voix devant Mitchell Marsh qui en a amassé 1554. Deux femmes suivent: Belinda Adams, qui a obtenu 1527 votes et Kim Hartery qui en compte 1350. Junior Humphries, l’ancien maire adjoint et le seul du précédent conseil municipal qui a «résisté», a accumulé 931 bulletins de vote devançant Ryan Pike qui en a collecté 922. Une autre femme, Dawn Willcott, ferme la marche avec 887 appuis.

Normalement, le poste de maire devrait être attribué à la personne qui a obtenu le plus de votes, à Brian Barnett donc, mais c’est le nouveau conseil municipal qui déterminera celui ou celle qui occupera cette fonction. Sur un total de 4452 citoyens inscrits sur la liste électorale, 2076 citoyens ont exercé leurs droit de vote, soit un faible taux de participation de 46,6 %. Les anciens conseillers Kenneth Lawlor (769), Nick McGrath (746) qui est aussi un ancien député conservateur provincial et John Penney (663) n’ont pas réussi à conserver la confiance des citoyens. Le nouveau candidat Matthew Fowler (442) n’a pas réussi à se faire élire.

 

Hôtel de Ville de Wabush

À Wabush, la mairie a aussi subi des changements importants. Le maire Ron Barron a réussi à conserver son titre de maire pour un troisième mandat consécutif avec 408 voix en défaisant son opposante, Gertie Canning, qui en a récolté 320, mettant ainsi fin à son aspiration à devenir mairesse. Le maire Barron n’en est pas à ses premières armes en politique puisqu’il a déjà été chef du parti provincial défendant les intérêts du Labrador, le Labrador Party, de 2004 à 2007. Il vient d’être réélu pour la cinquième fois au conseil municipal de Wabush où il a été au préalable maire adjoint et conseiller.

L’ancien conseil s’est presque totalement évaporé puisque seulement deux conseillers ont été reportés au pouvoir dont Rick Burke avec 430 votes. Cinq femmes se sont hissées au rang de conseillères: Kelly O’Brien a remporté 484 voix, Mary Lou Battcock, 469, Rita Pynn, 461 et Shazia Razi, 426. L’ancienne conseillère Tina Eastman a pour sa part été réélue avec 363 votes. Un total de 1372 citoyens était inscrit sur la liste électorale dont 729 a exercé son droit de vote, soit un taux de participation de 53 %. Les nouveaux candidats Allan Meaney (260) et John Porter (226) n’ont pas réussi à se faire élire tout comme la candidate Debbie Hawes (223).

*Note/ajout: Rita Pynn  (mairie de Wabush) est la première conseillère musulmane à être élue dans cette province.

 

Crédit photo: Wikimedia (Dsdwn)

Laisser un commentaire