À la Une

Aperçu de l’édition du 22 février 2021

À LA UNE

La province frappée par une nouvelle vague de cas

Quelle fin de mois nous venons de vivre! Après presque un an de normalité parmi un monde qui n’a pas cessé de souffrir aux mains d’une pandémie, une nouvelle vague de cas s’écrase sur Terre-Neuve-et-Labrador. Cependant, si la province est en crise, ses habitants sont résilients! Toujours le sourire aux lèvres, ils se concentrent sur le meilleur de cette situation, car une quarantaine signale plus de randonnées hivernales, de plats cuisinés fait-maison, et même de vénération du médecin hygiéniste en chef, Janice Fitzgerald! Maintenant, à vous de découvrir des faits importants sur la pandémie, comment les gens s’occupent en isolation, et plus d’histoires qui réchauffent le cœur en pages 8 et 9 de cette édition!

EN MANCHETTE

Raquettes, skis et vélos sur les pistes

L’idée d’aménager une piste commune fermée à la circulation automobile qui traverserait la capitale de Terre-Neuve-et-Labrador n’est pas bien accueillie par tous, mais nécessaire selon certains. Pour plus d’informations, rendez-vous aux page 3 et 12!

Les Terre-Neuviens et les Labradoriens sont en mouvement! Après les annonces en début février d’une augmentation du nombre de cas de la COVID-19, les gens doivent s’isoler de plus en plus. Malgré tout, le nouveau manteau de neige offre une opportunité pour les gens de sortir de la maison, de s’amuser et de gérer leur stress. Découvrez en page 3!

Un grand boum du virus et un petit boum immobilier

Depuis le début de la pandémie, des Terre-Neuviens et Labradoriens expatriés choisissent de revenir dans leur province d’origine pour une durée souvent indéterminée. Ce phénomène a des conséquences sur le marché immobilier de Terre-Neuve-et-Labrador. Rendez-vous à la page 6 pour en savoir plus!

La pandémie a forcé plusieurs Canadiens partis étudier ou travailler à l’extérieur à rentrer dans leur province. En contrepartie,
d’autres ont pu saisir l’occasion de commencer une nouvelle vie dans une nouvelle province. Restrictions sanitaires obligeant, chacun trouve sa façon de vivre son isolement. Qui se cache derrière ces oiseaux migrateurs qui (re)viennent à Terre-Neuve-et-Labrador en temps de pandémie? Trois d’entre eux ont été dénichés. Kévin Hautcoeur, Maeve Collins-Tobin et Alice Brun-Newhook témoignent en page 7.

Le Mois de l’histoire des Noirs

Le mois de février, qu’on associe d’emblée à la Saint-Valentin, les vacances universitaires de mi-trimestre et beaucoup, beaucoup de neige, est aussi un mois important de commémoration. Février est en effet le Mois de l’histoire des Noirs. Dans la province, cela se traduit par une célébration pour certaines cultures qui, bien que modestes en nombre, sont cependant bien présentes. À découvrir en page 10!

À LIRE AUSSI DANS CE NUMÉRO

Une édition bousculée par l’arrivée du variant britannique – page 2

Brèves – page 2

Comment raconter l’histoire de la liberté – page 4

Un voyage au Canada avec un club de lecture virtuel – page 5

Rembobinons au 1er mars 1589 – page 10

Agenda communautaire – page 11

Petit Gaboteur – page 13

Consultez l'édition numérique du 22 février 2021 (gratuite!)

Laisser un commentaire