À La Une, Politique, Société, Tous

La ministre Ginette Petitpas Taylor en visite à TNL

La ministre fédérale des Langues officielles et la ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Ginette Petitpas Taylor, a visité la province au cours de l’été pour annoncer le financement de divers projets.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Cody Broderick

Elle était également en ville pour les Consultations pancanadiennes sur les langues officielles de 2022.

Financement pour un centre d’intelligence artificielle à l’université Memorial

Aux côtés des représentants provinciaux Seamus O’Regan et Bernard Davis le 6 juillet dernier, la ministre a annoncé un financement pour la création d’un nouveau centre d’intelligence artificielle sur le campus de St. John’s de l’Université Memorial.

D’un coût total de 1 925 000$, dont 995 000$ proviendront du gouvernement fédéral, 432 000$ du gouvernement provincial et 498 000$ de l’université, le centre sera utilisé à la fois par les chercheurs et les étudiants en intelligence artificielle, il sera donc un espace de collaboration à la recherche et un environnement d’apprentissage.

Une photo d’un groupe d’environ 20 personnes.
La ministre Petitpas Taylor rencontre des représentants d’organisations francophones le 26 juillet dernier dans le cadre des Consultations pancanadiennes sur les langues officielles 2022. Photo: Courtoisie Patrimoine canadien

20 millions de dollars pour les provinces Atlantiques

Lors d’une réunion du comité pour la Stratégie de croissance pour l’Atlantique qui a eu lieu le 25 juillet dernier à St. John’s, les premiers ministres des provinces atlantiques ainsi qu’une demi-douzaine de ministres fédéraux ont parlé des pénuries de main-d’œuvre, du coût de la vie, des problèmes de logement et de la boucle de l’Atlantique.

Pendant la réunion, la ministre Petitpas Taylor a annoncé un investissement de 20 millions de dollars pour les quatre provinces afin d’aider les entreprises à se lancer dans le monde du commerce international. Si 70% des fonds proviendront de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, les 30% restants viendront à parts égales des quatre provinces.

Lancée en 2016, la Stratégie de croissance pour l’Atlantique vise à améliorer le développement économique du Canada atlantique en attirant et en retenant les travailleurs qualifiés.

Consultations pour les langues officielles

La ministre Petitpas Taylor a également visité le Centre scolaire et communautaire des Grands-Vents à St. John’s le 26 juillet dernier dans le cadre des Consultations pancanadiennes sur les langues officielles 2022 pour écouter les inquiétudes des organismes francophones quant à l’état de la langue française dans la province.

Une vingtaine de représentants d’organisations francophones, dont le Conseil Scolaire Francophone Provincial, la Fédération des Francophones de Terre-Neuve et du Labrador, l’Association régionale de la côte ouest, l’Association francophone du Labrador, l’Association communautaire francophone de Saint-Jean, la Fédération des parents francophones de Terre-Neuve et du Labrador, Canadian Parents for French, Horizon-TNL, Franco-Jeunes de Terre-Neuve et du Labrador, le SARfest ainsi que Le Gaboteur se sont présentés. Sharon Harvey de First Light NL, s’est également présentée pour exprimer les avis de l’organisme autochtone.

Parmi les enjeux évoqués lors des consultations figurent l’immigration, le recrutement et la rétention des travailleurs francophones, l’éducation en français, l’accès aux services en français, la construction de l’identité, la question du logement et du coût de la vie.

Pour Naval Sarr de SARfest, la collaboration est la clé du succès: «C’est maintenant le temps d’être ensemble pour faire avancer les choses.»

À lire aussi: 

Un nouveau roi au Canada

Le crépuscule de la monarchie britannique nous incite à réfléchir à son rôle pendant les sept décennies de règne de la reine Elizabeth II, tout en spéculant sur son avenir.

Lire la suite »

Retour aux sources: justice sociale pour la pêche

Selon Melissa Samms, qui travaille dans l’industrie de la pêche sur la côte ouest de Terre-Neuve, cette activité est probablement une des plus importantes pour l’histoire de la province en raison de son symbolisme. Et qu’en est-il de son avenir? Voici une des questions importantes abordées lors de l’événement Socials 4 Justice tenu le 10 mai dernier.

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment