Conseil d'administration 2019-2020

Diversité et volonté commune de bien faire voguer le Gaboteur

Le nouveau conseil d’administration (CA) du Gaboteur Inc. est désormais composé de sept membres réunissant des expériences diversifiés d’engagement communautaire, dans plusieurs régions de Terre-Neuve-et-Labrador. Bienvenue dans le tour de table de présentation de ses membres tenue lors de leur première réunion, le 24 novembre dernier, dans les nouveaux bureaux du journal, sur la rue Duckworth à St. Johns.

Quelques minutes avant 15 h, le dimanche 24 novembre, les membres du conseil d’administration élu à l’AGA du 6 novembre ont fait leur entrée tour à tour dans la salle de réunion des nouveaux bureaux du journal, sur la rue Duckworth. Nathalie Brunet, Ysabelle Hubert et Cyr Couturier se connaissaient déjà, puisqu’ils siégeaient au CA l’an dernier.  

« Tu dois être Glen Power? », s’est enquis à Nathalie Brunet à l’arrivée d’un des nouveaux. « Je suis tellement contente que tu puisses être en personne avec nous! », a-t-elle lancé chaleureusement à l’entrée de Jeffrey Young, de la côte Ouest de Terre-Neuve. Karina Lamontagne, la troisième nouvelle, était déjà visage connu. Nancy Boutin avait à regret été empêchée de se joindre à ses collègues bénévoles. Six des sept membres du nouveau CA étaient donc au rendez-vous.

Diversité 

La présidence Nathalie Brunet, seule dont le poste est votée en assemblée générale, avait dressé un ordre du jour dont le point majeur était un tour de table au cours duquel chacun se présenterait. Elle avait déjà exprimé en ouverture de la rencontre jusqu’à quel point elle était heureuse de la diversité de ce nouveau CA. Elle ne croyait pas si bien dire. 

Voici la preuve, par ordre alphabétique des membres. 

Nancy Boutin. Photo – Jean-Pierre Arbour

Nancy Boutin est née à North Bay, en Ontario francophone et elle a grandi au Québec. Elle vit à Happy Valley-Goose Bay, au Labrador, où elle enseigne à l’École Boréale du Conseil scolaire francophone provincial (CSFP). Elle est membre du conseil d’administration du Gaboteur depuis six ans. 

Nathalie Brunet est Franco-Ontarienne de naissance et vit dans la région de St. John’s  depuis plus de trois décennies. Elle est enseignante en sciences (immersion) à l’école intermédiaire Macdonald Drive. En plus d’assurer la présidence du CA du Gaboteur depuis deux ans, elle est profondément engagée dans le mouvement LGBTQ+.

Cyr Couturier est né à Montréal, de parents francophones. Il a vécu au Labrador, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse avant de s’établir à Terre-Neuve, en 1994. Il est professeur en pêcherie et aquaculture à l’Institut maritime de l’Université Memorial. Il a siégé sur plusieurs conseils d’administration nationaux et provinciaux, dont celui du RDÉE TNL et du Gaboteur. 

Ysabelle Hubert est native des Îles-de-la-Madeleine et habite dans la province depuis plus de 15 ans. Elle a enseigné dans les écoles du CSFP, en personne à St. John’s et à distance dans les écoles de Port-au-Port, Labrador City et Happy Valley-Goose Bay; elle a travaillé au ministère de l’Éducation et est maintenant coordonnatrice des programmes scolaires au CSFP. Elle avait siégé sur plusieurs CA dans son archipel natal, avant de joindre celui du Gaboteur. 

Karina Lamontagne est née en Abitibi, au Québec, d’une mère anglophone et d’un père francophone, donc d’un couple exogame parlant majoritairement l’anglais à la maison. Elle a vécu en Alberta, au Labrador et à Terre-Neuve. Elle a été directrice générale de plusieurs organismes communautaires, dont l’Association francophone du Labrador. Elle est aujourd’hui directrice générale du Centre de ressources familiales Kilbride-Ferryland. Elle avait siégé au CA du Gaboteur au début des années 2010. 

Glen Power a grandi à Bay Bulls et vit à St. John’s depuis 30 ans. Il est évaluateur immobilier pour les secteurs commercial et institutionnel. Il a débuté son apprentissage (réussi!) du français en 2006. Il a co-fondé, avec son épouse Florence, le Café français de St. John’s. Il a été membre du conseil d’administration de l’Institut canadien des évaluateurs (ICE) agréés, où en 2017 il a participé à l’établissement d’un programme d’études en français pour le ICE de l’Université de Laval.

Jeffrey Young est un Franco-Terre-Neuvien de la péninsule de Port-au-Port. Il a fait son parcours M-12 dans les écoles du CSFP à Cap-Saint-Georges et à La Grand-Terre. Il vit à Kippens, près de Stephenville, où il combine des responsabilités de jeune papa, d’étudiant en affaires et des contrats ponctuels. Ancien président de Franco-Jeunes de Terre-Neuve et du Labrador, il siège également au CA du RDÉE TNL. 

 Amour du français 

Qu’il s’agisse de leur langue maternelle ou de leur langue seconde, il y avait beaucoup d’amour dans l’air quand le moment est venu pour chacun de raconter l’importance du français dans leur vie. 

Celles et ceux qui évoluent dans des milieux de travail majoritairement anglophones, comme Nathalie Brunet, Cyr Couturier, Glen Power et Karina Lamontagne (dans son poste actuel), ont dit trouver dans les rencontres du conseil d’administration du Gaboteur un forum précieux et agréable pour converser dans cette langue qu’ils aiment tant.  

Jeffrey Young a pour sa part livré un témoignage émouvant sur les raisons qui ont motivé son engagement. « Quand je suis parti de la péninsule de Port-au-Port, j’ai commencé à vivre toujours en anglais. Après une couple d’années, je me suis rendu compte que je commençais à perdre ma langue. J’ai donc décidé de m’impliquer dans la communauté francophone, avec la Fédération des parents d’abord et maintenant avec le RDÉE et Le Gaboteur », a-t-il expliqué. 

Et de l’information en français

De gauche à droite sur cette photo : Cyr Couturier, Ysabelle Hubert, Karina Lamontagne, Nathalie Brunet, Glen Power et Jeffrey Young. Photo – Jacinthe Tremblay

Participer au CA du Gaboteur, c’est, au-delà de tenir des échanges en français, veiller au rayonnement et à la pérennité du seul média d’information écrit à l’intention de la population d’expression français de Terre-Neuve-et-Labrador, depuis 35 ans. À cet égard, tous les membres du CA ont, chacun à leur façon, exprimé leur volonté ferme de mettre ensemble le cap sur cet objectif. 

Au terme du tour de table, les membres ont désigné les titulaires des postes au comité de direction de l’organisme. Ainsi, la présidente Nathalie Brunet sera appuyée par Ysabelle Hubert, à la vice-présidence. Cyr Couturier revient comme trésorier et Karina Lamontagne est la nouvelle secrétaire du CA.

Laisser un commentaire