Des tables de concertation en santé sur le thème des enfants avec des besoins spéciaux

Depuis sa conception en 1989, la Fédération des parents francophones de Terre-Neuve-et-Labrador (FPFTNL) représente les parents et les enfants francophones de la province dans le domaine de l’éducation et du développement. Elle se lance maintenant dans son nouveau projet pilote de table de concertation en santé. Le thème de cette année? Le soutien des familles avec des enfants à besoins particuliers.

Louise Brun-Newhook

Les familles des enfants avec besoins spéciaux sont particulièrement affectées par la pandémie. Ces familles se sont retrouvées sans les ressources et les aides habituellement fournies à l’école, situation qui s’est récemment répétée lors du dernier confinement provincial. Ce confinement inattendu a mis en lumière des nouvelles inquiétudes et des nouveaux besoins pour de nombreux parents qui ont dû endosser un rôle d’enseignant, et parfois de soignant. En réponse à cette situation, la FPFTNL lance une table de concertation en santé.

Lancement du projet

C’est grâce à la participation de nombreux organismes que ce projet virtuel a pu prendre vie. Il fait partie d’une collaboration nationale sur la «Petite enfance en santé» avec la Société santé en français (SSF) et est financé par l’Agence de la santé publique du Canada.

Un appel à témoignage a été lancé aux parents d’enfants à besoins particuliers pour parler de leurs expériences et des problèmes qu’ils ont pu rencontrer depuis le début de la pandémie. Ces questions seront alors soumises à un panel d’experts dans différents domaines de la santé qui parleront de ces sujets et répondront aux questions des parents présents à la table de concertation.

«On va avoir une infirmière avec plus de 30 ans d’expérience, des professionnels d’une clinique spécialisée en accompagnement des enfants avec des besoins particuliers, un professeur en travail social qui va apporter son point de vue sur les interventions des enfants. Et des pédagogues, dont une qui connait très bien le point de vue des contextes minoritaires!» explique fièrement Marie-Pier Bouchard, la coordonnatrice de projets à la FPFTNL.

Selon la coordonnatrice, il y a deux objectifs majeurs qui entourent le projet de table de concertation: essayer de sensibiliser le ministère de la Santé et d’améliorer les services de santé en français, mais surtout de soutenir les familles en milieu minoritaire francophone. 

«Notre objectif c’est que [les parents d’enfants avec des besoins particuliers] puissent avoir une chance de s’exprimer sur des thèmes en particulier qui nous ont déjà été communiqués comme étant des défis en petite enfance,» explique la coordonnatrice.

Comment y participer

Selon la coordinatrice, il est important que tout parent avec des besoins puisse participer à cet événement. Pour s’assurer que les parents ayants droit – francophones et anglophones – soient entendus, la FPFTNL a prévu deux tables de concertation. Une sera uniquement et français (le jeudi, le 25 mars à 19h30 HNT), et la deuxième sera une table ronde bilingue (le samedi, le 27 mars à 10h HNT).

Pour vous inscrire à la table de concertation, veuillez communiquer avec Marie-Pier Bouchard à [email protected].

Cet évènement se déroulera par ZOOM et sera gratuit.

Laisser un commentaire