À La Une, Loisirs, Tous, Voyage

Comment faire face à ces inquiétudes? 

Où en sommes-nous avec l’application des lois linguistiques à Terre-Neuve-et-Labrador? L’obligation est différente selon le contexte. Dépendant de la source, il y a différentes lois. Si on parle d’une société d’État ou d’une agence fédérale, les deux sont assujetties à la Loi sur les langues officielles. Autrement, la loi ne s’applique pas.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Liz Fagan

Vu que la tour Cabot est un site historique national, elle est sujette aux lois linguistiques du gouvernement fédéral. C’est également le cas pour le cap Spear. 

Cependant, les fiches ou panneaux produits par des commerces ou par des entreprises privées à Terre-Neuve-et-Labrador n’ont pas cette même obligation. Cela dit, chaque entreprise est différente. Il est probable qu’elles apprécieront toute correction, comme ce fut le cas à l’aéroport provincial de Deer Lake.

Comment prêter un coup de main

Par exemple, vous montez la colline de Signal Hill pour avoir une vue de la capitale. Vous admirez l’entrée du port et les batteries côtières édifiées de chaque côté – les premières défenses connues de St. John’s qui protégeaient la ville contre les attaques navales. Sur un panneau, vous pensez avoir trouvé une faute d’orthographe. Peut-être que vous vous trompez et que l’erreur en question fait partie d’un dialecte local? À qui allez-vous vous adresser?

Datant du 18e siècle, cette carte de la ville de St. John’s a été réalisée par M. de Saint Ovide de Brouillant. Notamment, il se sert du terme «goulet» pour nommer l’entrée du port. Photo: Digital Archives Initiative de MUNL

Signal Hill étant un lieu historique national, Parcs Canada gère les traductions sur les panneaux de signalisation. Nommé pour son étroitesse, 61 mètres de largeur, l’entrée du port de la ville de St. John’s, «The Narrows» devient «le goulet» en français sur ces panneaux. 

L’été dernier, j’ai travaillé comme guide touristique pour Newfoundland Tours, et j’ai fait visiter ma ville natale de St. John’s à de nombreux groupes francophones. Lors d’une visite guidée que j’ai menée en août, quelques touristes m’ont communiqué une erreur potentielle sur un panneau: pour eux, «The Narrows» aurait dû être traduit par «goulot», qui selon le dictionnaire Larousse désigne le «col de bouteille ou de vase dont l’entrée est étroite». 

«Détroit» semble aussi être une traduction discutable. Larousse définit le mot comme «bras de mer plus ou moins long et resserré entre les deux côtes qui le bordent, et mettant en relation deux étendues marines ou lacustres».

D’ailleurs, j’ai également rencontré des francophones qui parlent du goulet en utilisant le nom en anglais: «Sais-tu où trouver The Narrows?»

De plus en plus, les traductions s’améliorent grâce aux efforts des personnes d’expression française. Afin d’améliorer une situation, n’hésitez pas à poser les questions et soyez curieux. C’est votre droit.

Pour signaler toute erreur de signalisation aux sites nationaux, vous pouvez contacter l’agence fédérale responsable. Pour les sites historiques comme Signal Hill par exemple, contactez Parcs Canada!

Cet article fait partie de notre dossier: 

Comment trouver votre chemin, en français

Terre-Neuve-et-Labrador est la province la plus anglophone de tout le Canada. Si certains anglophones du continent ont besoin d’aide pour naviguer à travers les nombreux dialectes particuliers que l’on trouve dans la province, pour ceux dont la langue maternelle est le français – qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs – le défi peut être encore plus grand. Heureusement, des efforts sont en cours pour que vous puissiez naviguer ici dans chacune des langues officielles du Canada.


À lire aussi: 

De nos archives: En croisade pour faire respecter ses droits

Fervent adepte de la langue française, Michel Thibodeau a passé une partie de son enfance et de son adolescence dans la défunte ville de Gagnon dans le Nord-du-Québec et à Labrador City où il était déjà impliqué au sein de l’Association francophone du Labrador. Ce dernier est devenu par la force des choses un champion en matière de respect des droits linguistiques au pays.

Lire la suite »

Se perdre dans l’interprétation

Êtes-vous déjà tombés sur un panneau en français qui a provoqué un sourcil levé? Ou bien une communication mal traduite lors de vos voyages dans la province? Si oui, sachez que la province est sur le point de les aborder. 

Lire la suite »

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment