Éducation, Politique, Société, Tous

Aux urnes jeunes citoyens et citoyennes!

La pandémie n’a pas empêché la tenue d’élections fédérales simulées étudiantes dans plus de 500 000 écoles à travers le Canada le 20 septembre dernier. Si le Vote étudiant a lui aussi élu un gouvernement libéral minoritaire avec 117 sièges, c’est le NPD qui a remporté le vote populaire, avec 28,47% des voix.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2021

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE GABOTEUR

Le 20 septembre, ce ne sont pas seulement les citoyens canadiens de plus de 18 ans qui sont allés voter aux élections fédérales, mais également plus de 700 000 élèves des écoles primaires et secondaires du pays. Le programme national Vote étudiant Canada, mis en place par l’organisme CIVIX et appuyé par Élections Canada, permet d’initier les jeunes qui n’ont pas encore l’âge de voter au processus démocratique des élections.

Avec 117 sièges, le Parti libéral de Justin Trudeau a donc été élu comme gouvernement minoritaire par les étudiants d’un peu partout au pays, soit 42 sièges de moins qu’au vrai scrutin. Il ne reçoit que 24,04% de la faveur populaire étudiante, derrière le NPD (28,47%) et le Parti conservateur (25,08%). Justin Trudeau, Erin O’Toole et Jagmeet Singh ont également été dans leur circonscription respective au Vote étudiant.

Le NPD suit de très près le Parti libéral, et rafle 107 sièges au Vote étudiant, contre 25 dans la réalité. Le Parti conservateur se voit accorder 91 sièges, en comparaison des 119 sièges obtenus au vrai scrutin. Le Bloc Québécois termine sa course avec 21 sièges au Vote étudiant (33 au vrai scrutin). De son côté, le Parti Vert du Canada avec 3 sièges, soit un de plus qu’aux vraies élections. Annamie Paul a également été défaite dans sa propre circonscription de Toronto-Sud par les étudiants.

Une étudiante est à une urne ou est écrit «student vote étudian» et «voting screen écran» pour participer au vote étudiant. A sa droite est une bannière qui lit le nom de son école «École Rocher du Nord»
Les élèves de l’école francophone Rocher-du-Nord ont pu s’initier au processus démocratique à travers le programme Vote étudiant Canada. Photo: Nicole Champdoizeau

Deux écoles francophones au rendez-vous électoral

À Terre-Neuve-et-Labrador, une centaine d’écoles a participé au programme, soit plus de 10 000 élèves du primaire et du secondaire. Si la couleur orange a disparu de la carte des vrais résultats dans la province, ce n’est pas le cas sur la carte du Vote étudiant: le NPD remporte deux sièges dans la circonscription de Bonavista—Burin—Trinity et dans la circonscription du Labrador. Le bleu apparaît aussi sur la carte, mais dans la circonscription de Long Range Mountains, alors que c’est dans la circonscription de Coast of Bays—Central—Notre Dame que le Parti conservateur du Canada a remporté un siège lors des vraies élections.

Dans St. John’s-Est, auparavant aux mains du néo-démocrate Jack Harris, c’est finalement la candidate libérale Joanne Thompson qui a remporté la circonscription face à la candidate néo-démocrate Mary Shortall, avec seulement 23 votes d’avance au Vote étudiant, et 4224 voix d’avance au vrai scrutin.

Deux écoles du Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et- Labrador (CSFP) ont participé au scrutin du 20 septembre dernier. «Je pense que c’est super qu’ils [les enseignants] fassent cela avec le programme national pour que les élèves puissent prétendre voter: on peut savoir comment cela fonctionne quand on aura l’âge de voter», commente Juliette Mini, élève de 11e année à l’école Rocher-du-Nord de St. John’s.

En plus de voter, la jeune fille a aidé au bon déroulement des élections dans son école francophone. «Avec la classe des 11e année et des 10e année, on a préparé le Vote étudiant pour toute l’école. […] Les enseignants ont fait la commande du matériel et la journée du vote, c’est nous [les étudiants] qui avons fait l’élection. Moi j’étais celle qui a donné les cartes et expliqué aux autres ce qu’il fallait faire. Il y en avait d’autres qui s’occupaient des urnes. […] On a ensuite fait le comptage des votes», raconte l’étudiante.

Sa classe s’est préparée aux élections pendant les cours de sciences humaines. «On a regardé une partie du débat en classe!» Résultat suite à la participation de 34 étudiants? «La plupart des votes étaient pour le NPD», se réjouit Juliette Mini. Le candidat néo-démocrate Ray Critch de la circonscription St. John’s South— Mount Pearl a en effet remporté la majorité avec 64.71% des votes des classes francophones, loin devant le Parti libéral et le Parti conservateur.

Dans leur circonscription de Long Range Mountains, les élèves de l’école Sainte- Anne de La Grand’Terre ont pour leur part voté à 32.43% en faveur de Carol Anstey, la candidate conservatrice. Le parti libéral et le NPD arrivent ex aequo avec 24.32% des votes. Le Parti populaire du Canada se voit attribuer 18.92% des voix, un résultat beaucoup plus élevé qu’au vrai scrutin (4,3% des voix).


Pour consulter les résultats par province ou par école: voteetudiant.ca/resultats/canada2021

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment