Environnement, Infos locales, Sciences, Tous

Interdit de tuer l’orignal albinos

Photo : chassequebec.org Comme dans de nombreuses régions de la province, les chasseurs de la péninsule de Port-au-Port sont, depuis le 12 septembre, à la recherche de « leur » orignal. Ils pourraient toutefois devoir se contenter de regarder s’ils
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Photo : chassequebec.org

Comme dans de nombreuses régions de la province, les chasseurs de la péninsule de Port-au-Port sont, depuis le 12 septembre, à la recherche de « leur » orignal. Ils pourraient toutefois devoir se contenter de regarder s’ils croisent un représentant très rare de cette espèce : l’orignal albinos. Holly Simon, notre collaboratrice de Cap-Saint-Georges, rappelle l’introduction des orignaux sur l’ile de Terre-Neuve, au début du 20e siècle, ainsi que les impacts sur l’environnement de la croissance fulgurante de la population de cette espèce non indigène depuis en page 3 de notre édition du 14 septembre 2014.

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment