Loisirs, Sports, Tous

402 kilogrammes et une médaille d’or

402 kilogrammes, c’est environ le poids d’un piano à queue, ou d’un orignal. Bref, on s’entend pour dire que ce n’est pas une charge légère. C’est aussi le poids total qu’a soulevé Léonard Roussel-Desjardins le 4 décembre dernier, lors d’une compétition de dynamophilie.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rose Avoine-Dalton

Avec un score cumulatif de 402 kg sur trois levées, l’adolescent de quatorze ans a gagné une médaille d’or à la compétition 2021 organisée par le Canadian Powerlifting Union, le 709 Powerlifting Open Championship.

Étudiant à l’École Rocher-du-Nord de St. John’s, Léonard Roussel-Desjardins a suivi son grand frère vers le monde de l’entraînement. À l’âge de onze ans, il a commencé à faire de l’exercice de manière intensive, et a rapidement vu des résultats: «En m’entraînant, je commençais à devenir fort – un peu plus que les autres gens de mon âge!», explique l’adolescent en riant.

Un jeune homme fait un soulevé de terre dans une compétition. Il a deux personnes avec des chandails rouges à l'arrière-plan et une pancarte.
Léonard Roussel-Desjardins réalise un soulevé de terre lors de la compétition 709 Powerlifting Open Championship du 4 décembre 2021. Photo: Courtoisie Ibo Essam

Après deux ans d’entraînement régulier, l’athlète a tourné son attention vers une nouvelle direction. En plus de son travail scolaire, son implication dans l’organisation Franco-Jeunes de Terre-Neuve et du Labrador, sa participation aux cadets de l’Armée canadienne, l’élève de 9e année a commencé à pratiquer la dynamophilie, ou le powerlifting en anglais. 

Ce sport peut être compris comme une discipline apparentée à l’haltérophilie. Si l’haltérophile vise à soulever la charge la plus lourde possible en une seule fois, en dynamophilie, le but est de soulever le poids maximal dispersé sur trois levées différentes: le squat, le développé-couché (bench press) et le soulevé de terre (deadlift).

Débutant et déjà gagnant

Le 4 décembre 2021, le jeune a participé à la compétition 709 Powerlifting Open Championship (Tournoi ouvert de dynamophilie 709) au Sheraton Hotel de St. John’s. Encore dans sa première année de dynamophilie, Léonard Roussel-Desjardins a démontré ses habiletés lors de cette compétition locale. Avec 152 kg en squat, 85 kg en développé couché et 165 kg en soulevé de terre – soit un un score total de 402 kg -, il a gagné la médaille d’or dans la catégorie des 93 kilogrammes.

Cette compétition gagnée et terminée, l’athlète se prépare déjà pour le futur. Avec une compétition provinciale prévue en juin, il n’a pas le temps de se reposer! «Après cette semaine, je vais m’entraîner encore et je vais m’améliorer. Peut-être avec un meilleur score total, je serai proche [de me qualifier] pour cette compétition.»

Mais les aspirations compétitives du jeune homme vont bien plus loin. «Un jour, je serai aux [compétitions] nationales, […] pour représenter Terre-Neuve-et-Labrador. Ça va être comme ça!», dit-il avec une certitude évidente dans la voix. «Après, je vais aller aux [compétitions] internationales. C’est mon but», ajoute le francophone avec fierté.

Être responsable de soi-même

«Le powerlifting, ce n’est pas un sport d’équipe. Ce n’est pas comme le basketball ou le hockey, c’est vraiment individuel. Tu dois être sûr que tu es prêt pour la prochaine compétition et il n’y a personne qui va te dire de faire tes entraînements comme il faut», explique Léonard Roussel-Desjardins en parlant des défis associés à son sport.

Malgré la nature individualiste du sport, l’adolescent apprécie le sentiment de communauté qu’il partage avec d’autres passionnés du powerlifting, «Les personnes que tu rencontres, c’est la meilleure chose! [Durant les compétitions], il y a des personnes à l’arrière qui t’encouragent. (…) Il y a de la camaraderie.» Il y a en tout cas fort à parier qu’on entendra parler de ce jeune sportif à l’avenir.

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment