Santé, Sciences, Tous

Offrir une écoute empathique en français

Que ce soit pour parler de dépression saisonnière, d’anxiété ou de problèmes liés aux dépendances, il est beaucoup plus facile de le faire dans sa langue maternelle. Bien que l’accès aux services de santé mentale en français reste encore limité dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador, plusieurs ressources deviennent progressivement de plus en plus disponibles en français: une ligne de soutien téléphonique en français vient notamment d’être lancée par l’organisme à but non lucratif CHANNAL.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Coline Tisserand

IJL – Réseau.Presse – Le Gaboteur

«La proportion de la population francophone en situation minoritaire ayant vécu un trouble de santé mentale¹ au cours de sa vie (19,8 %) était supérieure à la moyenne canadienne de 16,7 %», peut-on lire dans un rapport² commandé en 2018 par le Réseau santé en français de la Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador (RSFTNL). Le rapport avait pour but d’analyser les besoins des francophones de la province en matière de services de santé mentale et de dépendances. Selon ce rapport, l’anxiété, la dépression, et les dépendances aux opioïdes et à l’alcool sont les problématiques les plus fréquentes identifiées par les fournisseurs de services de la province.

L’étude souligne également l’importance de pouvoir lever les barrières linguistes des services en santé mentale: «Les recherches montrent que la langue de communication de l’usager revêt une importance plus grande lorsqu’il s’agit de services de santé mentale, comparativement à d’autres domaines de la santé. En effet, les services dispensés en santé mentale sont de nature plus relationnelle que technique et plus psychosociale que biomédicale».

Une ligne d’écoute téléphonique pour les francophones

Ces constats poussent différents acteurs de la province à lever les barrières linguistiques pour les francophones. Ainsi, le 6 septembre dernier, l’organisme à but non lucratif CHANNAL (Consumers’ Health Awareness Network Newfoundland and Labrador) a annoncé le lancement d’une ligne de réconfort en français, accessible à tous les francophones de Terre-Neuve et du Labrador.

Que ce soit pour discuter en français avec un pair après une mauvaise journée de travail, ou pour chercher du réconfort ou du soutien face à un trouble de santé mentale ou à une situation de dépendance, des pairs sont disponibles par téléphone de 10h00 à 22h00, 7 jours sur 7. «Ils peuvent appeler et parler à un pair qui les soutiendra», précise Brad Glynn, directeur général de CHANNAL.

Un partenariat avec le Réseau santé en français

C’est grâce au soutien financier de Santé Canada que la ligne d’écoute téléphonique a pu voir le jour. «Il y a quelques années, Santé Canada a lancé un appel […] pour essayer d’améliorer les services dans les endroits où les francophones sont minoritaires. CHANNAL a proposé de mettre en place une ligne téléphonique en français et nous avons eu la chance de réussir», indique M. Glynn.

Pour offrir un service le plus adapté le mieux à la diversité de la population francophone de la province, CHANNAL a collaboré avec le RSFTNL, qui l’a également soutenu dans le processus d’embauche. «Ils nous aident […] à s’assurer que nous avons des candidats ayant le niveau requis [en français] pour faire le travail», explique le directeur exécutif.

Il précise que les trois employés embauchés pour fournir ce service aux francophones ont pu suivre des séances de pratique en français, grâce au soutien du RSFTNL. «Deux de nos employés sont anglophones, et la troisième a grandi dans un foyer bilingue. Avec ces séances, nous voulions nous assurer que notre personnel […] possède les compétences requises [en français] pour la ligne d’écoute», dit M.Glynn, en précisant que son organisme est en cours de recrutement de deux autres employés supplémentaires pour cette ligne.

Afin de réduire au maximum les barrières linguistiques, CHANNAL a décidé de créer un numéro différent de son service anglais pour la ligne d’empathie en français.

Brad Glynn mentionne également que l’organisme sera bientôt en mesure d’offrir des sessions individuelles en français avec un pair, virtuellement ou en personne. À l’avenir, il espère pouvoir développer un pendant français des groupes de soutien par les pairs et des ateliers de bien-être actuellement proposés en anglais par son organisation. «Pour l’instant, on se concentre sur la ligne de réconfort qu’on vient tout juste de lancer», conclut-il.


Le numéro sans frais de la ligne de réconfort en français est le 1.833.753.5460. Pour le numéro local, composez simplement le 753.5460


¹ «Le trouble de santé mentale englobe trois catégories de problèmes: un épisode dépressif, un trouble bipolaire ou un trouble d’anxiété généralisée.» précise le rapport.

² L’étude, intitulée «Services de santé mentale et de dépendances à Terre-Neuve-et-Labrador, Les besoins des francophones et des Acadiens dans cinq communautés de la province» a été réalisée par Sociopol entre octobre 2018 et février 2019.


Combien d’heures d’ensoleillement à travers le Canada?


En regardant par votre fenêtre, il n’est pas difficile de constater que les jours raccourcissent à vue d’oeil à mesure que les mois passent et que les arbres changent de couleur. Le Gaboteur compare ici le nombre d’heures d’ensoleillement moyen par mois pour trois villes canadiennes, situées à des latitudes bien différentes. Alors qu’à Iqaluit au Nunavut, la moyenne annuelle d’ensoleillement est de 1477 heures, elle est de 1633 heures à St. John’s, et de 2051 heures à Montréal. Juillet est bien sûr le mois avec le plus d’heures de soleil, et décembre celui où le nombre d’heures d’ensoleillement est à son plus bas. Où que vous soyez, dès que le soleil pointe le bout de son nez, profitez de ces rayons autant que vous le pouvez!

Trois diagrames blancs sur un fond rouge. Le titre: Moyenne d'ensoleillement par mois (en nombre d'heures). Le sou titre: Soucre: Site internet Current Results, les données sont des moyennes pour les années 1981 à 2010. (normales climatiques canadiennes, Environnment Canada). Les titres des diagrams sont: Iqaluit (Nunavut), Montréal (Québec) et St. John's (TNL).

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment