65, Chemin Ridge, St.John's, NL

(709) 753-9585 info@gaboteur.ca

En reprise – Grande fin de semaine de festivals du 4 au 6 août

Les amoureux et les curieux de culture francophone qui vivent à Terre-Neuve ou visitent la province seront aux anges s’ils sont à St.John’s  ou sur la péninsule de Port-au-Port dans les prochains jours.   Le vendredi 4 août marque l’ouverture de Festival folk de Terre-Neuve-et-Labrador, dans la capitale. Le 5, les spectacles présentés dans l’Espace Franco de ce festival débutent à 10 h 45 alors qu’à Cap-Saint-Georges, c’est le lancement du Festival régional de Port-au-Port. Les activités de ces deux événements se poursuivront et prendront fin le dimanche 6 août, en soirée. Voici des aperçus des programmes de ces deux festivals à forte présence francophone, d’abord parus dans l’édition du 26 juin du Gaboteur sous la signature de Laëtitia Rattier. 

Festival Folk de Terre-Neuve-et-Labrador – 4 au 6 août 2017

Le retour des francophones sur la scène principale

La 41ème édition du Festival Folk de Terre-Neuve-et-Labrador offre cette année une place de choix aux artistes d’expression française, autant sous la tente francophone que sur la scène principale. 

Ten Strings and a Goat Skin, c’est Rowen Gallant, au violon, son frère Caleb, aux percussions et Jessie Périard, à la guitare.

Lors des deux dernières éditions du festival, les prestations des artistes francophones avaient été concentrées sur la scène de l’Espace franco, une réalisation du Réseau culturel de la Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador. Cette année marque leur retour sur la scène principale avec notamment le groupe québécois Bon débarras, un des grands coups de coeur des festivaliers, peu importe leur langue maternelle ou d’usage. Composé de Dominic Desrochers, Jean-François Dumas et Marie-Pierre Lecault, le trio, actuellement en tournée partout dans le pays pour présenter son tout nouvel album En panne de silence, en est à sa deuxième participation au Folk de Saint-Jean. Leur amour de l’Amérique francophone se ressent à travers l’alliance musicale entraînante de la guitare, du banjo, du violon et de  l’harmonica et des voix.

En plus de Bon Débarras, les artistes qui seront à la fois sur la scène principale et dans l’Espace franco sont Colleen Power, Fergus Brown-O’Byrne et Matthew Hornell, tous de la province;  Ten Strings and a Goatskin, de l’Île-du-Prince-Édouard et le trio canado-irlandais 3TiR.

Habitués de l’Espace Franco

La tente francophone recevra la visite d’habitués tels que les auteurs-compositeurs terre-neuviens Colleen Power, Mary Barry et Justin Burnett ainsi que Pascal Asselin, lui aussi auteur-compositeur, originaire de Saint-Pierre-et-Miquelon. Également, le joueur de concertina Fergus Brown-O’Byrne reviendra présenter des pièces issues du répertoire traditionnel terre-neuvien.

Le chanteur et pianiste Kyle Mooney,  Chris Driedzec et Sabrina Roberts, Emma June, Anita Best et la chanteuse Stéphanie Bowring, aux doubles originaires terre-neuvienne et saint-pierraise, seront aussi de retour dans l’Espace Franco. Juliette Mini, une élève de 6e année à l’école des Grands-Vents à St. John’s,  montera sur la scène de l’Espace Franco pour la 2e fois, tout comme la jeune Jacqueline Raydon. . Elle se trouve aussi à être l’élève de Fergus Brown-O’Byrne, avec qui elle apprend l’accordéon. L’ensemble des Reves et Mopaya seront également au programme. 

Nouveautés

Le 41e Festival Folk, tant sur sa scène principale que dans l’Espace franco, sera l’occasion pour la majorité du public d’entendre pour la première fois le groupe Ten Strings and a Goatskin. Basés à  l’Île-du-Prince-Édouard, les jeunes membres de ce trio acoustique avaient fait un passage très remarqué à Saint-Jean lors d’une prestation présentée à l’occasion de la Semaine des Prix de la musique de la Côte-Est (East Coast Music Awards) en 2015.

Le trio international celtique 3TiR rendra également une première visite au Folk provincial. Tous les membres de ce groupe, l’Ontarien Pierre Schryer, au violon;  le Britanno-Colombien Dermot Byrne, à la guitare;  et l’Irlandais  Adam Dorbes, à l’accordéon à boutons, sont récipiendaires de nombreux prix et récompenses.

Par ailleurs, l’Espace Franco permettra au chanteur terre-neuvien folk-alternatif Matthew Hornell, originaire de Grand Falls, de présenter pour la première fois un spectacle en français à Saint-Jean. Ce lauréat d’une panoplie de prix de Music NL pour son premier album Matthew Hornell and the Diamond Minds. Félix Leclerc, Richard Desjardins et Robert Charlebois font partie des artistes francophones qu’il écoute avec plaisir. Surprises en vue.

Ce festival se tient au parc Bannerman, à Saint-Jean.  La tente francophone est érigée par le périmètre du festival et les artistes monteront sur sa scène le samedi 5 août et le dimanche 6 août de 10 h 45 à 16 h 30.

—-

Pour connaître la programmation détaillée de la scène principale et des autres scènes organisées par la Folk Arts Society, et acheter des billets, visitez le www.nlfolk.com

Cap-Saint-Georges – 5 et 6 août – Festival régional de Port-au-Port

Pour sa 14e édition, le Festival régional de la péninsule de Port-au-Port se tiendra à  Cap-Saint-Georges, les 5 et 6 août prochains, dans le périmètre ceinturé par son église, son hôtel de ville, son école francophone et le Centre Les Terre-Neuviens Français. Le nouveau centre aquatique de la municipalité sera officiellement inauguré à cette occasion.

Les traditionnels Screech-in sont possibles sur demande au Festival régional de Port-au-Port. Photo : Catherine Fenwick

Musique traditionnelle interprétée par des jeunes, des adultes et des aînés; danse carrée et chansons en anglais et en français sont au programme. Le Festival propose aussi des activités pour les tout petits et des ventes d’objets artisanaux. Les festivités débuteront le samedi 5 août à 18 h pour se terminer à 2 h du matin le dimanche. Le 6 août, les activités reprendront dès midi par un dîner communautaire pour se terminer à minuit.

Centre aquatique

Le festival sera également l’occasion d’inaugurer le nouveau centre aquatique. Les membres de la communauté et les visiteurs sont invités à marquer son ouverture officielle en venant s’y baigner de 16 h à 18 h le samedi.  

Le Festival régional a vu le jour en 2004 pour célébrer les 500 ans de présence française  dans la province. Les municipalités de Cap-Saint-Georges et La Grand’Terre, qui auparavant avaient leur propre festival à chaque année, ont décidé de s’unir pour n’en créer qu’un, aujourd’hui le Festival régional. Tous les ans, son emplacement alterne entre les deux villes. « Il est important de souligner l’importance du rôle des bénévoles sans qui ce festival ne pourrait avoir lieu» explique la directrice générale de l’Association régionale de la côte Ouest (ARCO), Catherine Fenwick.

—–

Le prix d’entrée au Festival régional est de 2 $. Pour plus d’informations sur la programmation, visitez la page Facebook Port au Port Info.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *