Édition du 17 mai 2021

Raconter le monde, un dessin à la fois

Édition numérique du Gaboteur

Un compte abonné est requis pour lire cette édition.

L'édition numérique du 17 mai 2021 est disponible aux abonnés seulement. Vous avez déjà un compte sur le site du Gaboteur ?

Actu en dessin
Édition du 17 mai 2021
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Aperçu

Lisez dans le Gaboteur l'Édition du 17 mai 2021: Raconter le monde, un dessin à la fois

La Une de l'édition du 17 mai 2021 du journal Le Gaboteur, Raconter Le Monde, Un Dessin À La Fois

RACONTER LE MONDE, UN DESSIN
À LA FOIS

«Mai, Mois de la BD.» Au Québec, le mois de mai est synonyme du mois de la bande dessinée, souligné notamment par la tenue du Festival BD de Montréal. Il n’en fallait pas plus comme prétexte au Gaboteur pour partir à la découverte de l’univers de la BD à Terre-Neuve-Labrador. Rencontre avec des hommes et des femmes de la province – bédéistes, dessinateurs, lecteurs, professeurs ou chercheurs – qui sont de véritables passionnés du 9e art. Pages 7 à 10.

EN MANCHETTE

The Big Reset: un rapport qui fait réagir

La recommandation de Moya Greene et son équipe d’abolir le Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador (CSFP) fait grand bruit. Elle est toutefois la pointe de l’iceberg des bouleversements de l’enseignement Maternelle-12e année proposés dans son rapport. Aperçu du branle-bas de combat en vue. En pages 2 et 3!

Hausses des réservations dans les parcs de TNL

En raison de la crise sanitaire et des restrictions de voyage, Terre-Neuviens et Labradoriens vont se dépayser sans partir à des milliers de kilomètres cet été. Des vacances locales qui rebattent les cartes du tourisme de Terre-Neuve-et-Labrador (T.-N.-L.). Les professionnels du secteur tentent de s’organiser.En page 6.

Le monde minuscule de Julie Raymond

Munie de son stylo électronique et accompagnée de son café matinal, la Terre-Neuvienne d’adoption Julie Raymond s’amuse à superposer, pixéliser, modifier et agrandir des photographies de la nature qui façonnent le visage de l’île. Fleurs sauvages, baies, coquillages, icebergs et brume constituent la matière première à l’imaginaire de l’artiste. Rendez-vous en page 14 en savoir plus!

À LIRE AUSSI DANS CE NUMÉRO

Matière à réflexion – page 4

Le monde en bulles – page 4

D’un bord et de l’autre d’une frontière: si proche, mais si loin – page 5

Plus de 44 000$ pour le patinage artistique au Labrador Ouest – page 12

Adieu Bordeaux… Bonjour le virtuel ! – page 12

Agenda communautaire – page 13

Un café résistant au réchauffement- page 13

ÉMILE BENOIT ET LA GIGUE «LE PAPIER GABOTEUR»- page 15

Dans nos écoles francophones – page 16

Crédit photo couverture: Jérôme Briot

Les commentaires sont modérés par l’équipe du Gaboteur et approuvés seulement s’ils respectent les règles en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre premier commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres éditions à découvrir

Consultez les éditions numériques les plus récentes du Gaboteur

13 juin 2022

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment

Choisir votre option d'abonnement au Gaboteur

Numérique

(web + tablette + mobile)
Annuler à tout moment

Papier

(accès numérique inclus)
Annuler à tout moment

Infolettre

(des courriels de nous)
Annuler à tout moment