Mon beau sapin…

[Article en reprise, archives du Gaboteur – décembre 2013]

La bonne odeur des sapins et la beauté de leurs décorations sont parmi les souvenirs les plus agréables des Noël d’hier et d’aujourd’hui. À Terre-Neuve-et-Labrador, nous avons la chance d’avoir le choix d’acheter ou de couper notre propre sapin.

Auteur –William Clarke*

Le sapin de Noël est une décoration qui sert à souligner une tradition païenne que les églises chrétiennes se sont appropriées pendant le Moyen Âge. Cette pratique a ensuite été généralisée vers la fin du XVIIIe siècle. Pendant très longtemps, les autres cultures ont considéré l’utilisation d’arbres à feuilles persistantes comme un symbole de vie éternelle. De nos jours, plusieurs espèces d’arbres sont utilisées comme «sapins» de Noël.

Les arbres de Noël 

Dans le nord-est de l’Amérique, la plupart des espèces utilisées comme arbres de Noël sont les pins et les sapins baumiers. À Terre-Neuve-et-Labrador, nous avons trois espèces de pins. Sur l’île de Terre-Neuve, nous trouvons du pin blanc et du pin rouge. À quelques endroits au Labrador, il y a du pin gris. Toutes ces espèces sont rares ici, et il est interdit de les couper. 

La plupart des conifères de la province sont les sapins et les épinettes. On en trouve deux espèces: l’épinette blanche et l’épinette noire. 

Les sapins dégagent une odeur agréable et leurs aiguilles restent sur les branches longtemps lorsqu’on les utilise à l’intérieur des maisons. Ce n’est pas le cas pour les épinettes. Leurs aiguilles ne sentent pas aussi bon, se dessèchent rapidement et tombent des branches.

Il y a quelques moyens de distinguer un sapin d’une épinette. Les plus faciles sont d’observer leurs cônes et leurs aiguilles. Les cônes des sapins sont à la verticale sur les branches ; tandis que les cônes des épinettes sont suspendus des branches. Les aiguilles des sapins sont presque plates, tandis que celles des épinettes sont disposées autour de la branche. De plus, on peut les rouler entre ses doigts. 

Couper son sapin

À Terre-Neuve-et-Labrador, nous avons la chance d’avoir le droit de couper des sapins sur les terres de la Couronne à la condition que l’on effectue cette coupe à 100 mètres et plus du centre de la route. Aucun permis n’est requis pour le faire. Par ailleurs, il faut éviter de couper un sapin de grande taille pour n’utiliser que son sommet ou encore de couper plusieurs sapins pour choisir le plus beau. Ces façons de faire gaspillent cette précieuse ressource.

Les lignes de transmission électrique sont un très bon endroit pour aller chercher son sapin pour Noël. Au moment de la coupe des arbres pour construire ces lignes, les semis de sapins qui étaient alors dans le sol ont pu très bien se développer car ils étaient en plein soleil. On retrouve de nombreuses lignes de transmission électrique dans la province où il est possible de trouver de très beaux sapins. La coupe de ces sapins par les citoyens plaît bien aux fournisseurs d’électricité parce qu’autrement, ils doivent payer pour les faire couper de temps en temps.  

*William Clarke est ingénieur forestier. Il est également bénévole de l’organisme Forêts sans frontières.

——–

Le saviez-vous?

Il est permis, à Terre-Neuve-et-Labrador, de couper gratuitement du bois pour le chauffage domestique. Dans ce cas, un permis (au coût de 25$ en janvier 2022) est toutefois requis. Il est possible de se procurer un tel permis dans un des bureaux du Service de la foresterie du ministère des Ressources naturelles de la province ou en ligne à l’adresse suivante:  https://www.gov.nl.ca/ffa/licenses-permits-and-fees/cutting-transporting-burning/

Photo: Archives du Gaboteur

Laisser un commentaire