Luc Larouche, président de la FPFTNL, réagit à la lettre d’Ali Chaisson au Gaboteur

Dans une lettre envoyée au Gaboteur le 15 mars 2015 pour publication, Luc Larouche, président de la Fédération des parents francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FPFTNL), réagit à certaines affirmations contenues dans la lettre envoyée le 24 février dernier par Ali Chaisson, président du conseil d’administration du CSFP au président du conseil d’administration du Gaboteur Inc. Hugo Leblanc. Cette lettre était une réaction à deux articles publiés dans notre édition du 23 février dernier.

Vous pouvez consulter la version intégrale de cette lettre en cliquant ICI.

Vous pouvez consulter nos articles du 23 février, la lettre de monsieur Chaisson et notre réponse en cliquant ICI.

Bous pouvez également consulter des réponses du ministère de l’Éducation et du développement de la Petite enfance du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador à des questions en lien avec ces textes en cliquant ICI.

Note de la rédaction : Ces textes sont un complément de la section « Lettres ouvertes » des éditions du Gaboteur du 9 mars et du 23 mars 2015.  Nous les publions en ligne à cause de leur longueur et par souci de donner intégralement la parole à leurs auteurs.