À la Une

Aperçu de l’édition du 30 novembre 2020

À LA UNE

Immigrer en temps de pandémie

Après quelques bons mois d’enfermement dans une bulle régionale, les voyages ont cessé d’être une préoccupation quotidienne pour beaucoup d’entre nous vivant à Terre-Neuve-et-Labrador, considérant le petit nombre de cas. Si la bulle Atlantique a réussi à maintenir la COVID-19 hors des frontières de Terre-Neuve-et-Labrador, la province accueille les immigrants à bras ouverts. Curieux de connaître le récit de leur infiltration dans la bulle Atlantique pour commencer une nouvelle vie à Terre-Neuve-et-Labrador, Le Gaboteur a contacté quelques nouveaux arrivants d’expression française du Rocher et du Big Land. Pour découvrir leurs histoires, rendez-vous aux pages 6 et 7!

EN MANCHETTE

Nettoyage des eaux de la baie de Saint-Georges

En septembre, la Fish Food & Allied Workers Union (FFAW-Unifor) a lancé un projet de nettoyage pour récupérer les engins de pêche perdus dans les eaux de Terre-Neuve dans la baie Saint-Georges. Bien qu’ils n’aient pas collecté grand-chose là-bas, les membres de la FFAW ont déclaré que le manque d’engins de pêche dans la région est un bon signe, et leur ont fourni un excellent terrain d’essai pour tester de nouveaux engins de collecte. Le groupe compte s’attaquer ensuite à d’autres zones pour tenter de nettoyer les fonds marins. Plus d’informations en page 3!

La crise comme espace d’expérimentations collectives

«Il y a deux semaines, je rappelais une distinction que fait Aristote entre deux manières de penser l’économie: l’économie domestique qui assure à l’homme une existence heureuse; et la chrématistique qui vise une accumulation sans fin des richesses et de la propriété. La pandémie nous a permis de vérifier que nos sociétés favorisent cette seconde manière de concevoir l’économie. Jeff Bezos est bien entendu la figure exemplaire de ce favoritisme, lui dont la richesse personnelle dépasse désormais les 180 milliards de dollars.» Pour plus de réflexion, consultez la page 4!

La diversité sexuelle dans les écoles

Emily (Em) Sopkowe est une enseignante au Newfoundland and Labrador English School District (NLESD) depuis 2015 et qui enseigne aussi présentement à l’École des Grands-Vents. Cette détentrice d’une maîtrise en éducation spécialisée en justice sociale à l’Université Memorial a récemment créé une liste de livres avec les bibliothèques publiques de la province dans le cadre d’un projet visant à l’inclusion des élèves et personnes LGBT+. En ce sens, elle travaille aussi à la création d’un nouveau conseil spécial au sein de la Newfoundland and Labrador Teachers’ Association (NLTA). Une entrevue avec elle à la page 5 de cette édition!

À LIRE AUSSI DANS CE NUMÉRO

Une autre année en mer pour Le Gaboteur – page 2

Brèves – page 2

Campagne mondiale de vaccination contre la COVID-19: que fait le Canada? – page 3

Célébrer la diversité à St. John’s – page 5

Une petite erreur dans le Petit Gaboteur – page 4

L’adolescence dure jusqu’à 24 ans? Incertain – page 9

La lavande, efficace pour chasser les poux? Faux – page 9

Agenda communautaire – page 10

Dans nos écoles francophones – page 12

Consultez l'édition numérique du 30 novembre 2020 (abonnés seulement)

Laisser un commentaire