À la une

Aperçu de l’édition du 25 janvier 2021

À LA UNE

Une mélodie gagnante pour une chorale de St. John’s

Chaque automne, CBC Music lance un concours à toutes les classes de musique du Canada, le CBC Canadian Music Class
Challenge (le Défi des classes de musique). En décembre dernier, la chorale de l’école secondaire Holy Heart of Mary, basée à
St. John’s, a remporté un des premiers prix de ce concours. Comment la chorale continue-t-elle à chanter malgré la pandémie?
Robert Colbourne, directeur du chœur et professeur de musique, raconte l’expérience de la Holy Heart Chamber Choir en pages 6 et 7 de cette édition!

EN MANCHETTE

Baleines échouées sur la péninsule de Port-au-Port

Depuis le début du mois de décembre, 15 carcasses de dauphins-pilotes (aussi appelés des globicéphales – reconnaissables à leur tête globuleuse) gisent sur les plages de la péninsule de Port-au-Port. Il est inhabituel que de mystérieux échouages massifs de baleines se produisent sur les plages de la province, et il peut être difficile de nettoyer les dégâts lorsqu’ils se produisent. Les baleines sont échouées sur les plages depuis plus d’un mois, et le ministère des Pêches et des Océans n’a pas pris la responsabilité de les retirer et n’a pas encore établi de plan de nettoyage clair. À découvrir en page 3!

Une nouvelle directrice au Réseau Santé

Originaire de l’Acadie, Jacqueline Higgins vient de s’installer à St. John’s pour accepter le poste de directrice du Réseau de Santé en français de Terre-Neuve-et-Labrador (RSFTNL). La jeune femme a décidé de conjuguer ses passions pour la santé et pour la langue française tout en s’installant dans une province qu’elle connaît bien puisqu’elle y a passé une bonne partie de son enfance. Rendez-vous à la page 8 pour en savoir plus!

Décryptage d’une histoire huguenote à Harbour Main

Heritage NL est un organisme qui travaille avec les communautés de la province pour les aider à valoriser
leurs patrimoines, leurs histoires, et leurs traditions. En aidant la municipalité de Harbour Main à créer
une carte touristique pour une promenade à travers ces différents cimetières, l’organisme est tombé sur une pierre tombale avec une inscription écrite en français dans le Old Irish Cemetery de la communauté. Les recherches ont tout de suite été entreprises sur le francophone qui y est enterré. Tout aussi intéressé par l’histoire francophone de la province est Le Gaboteur, à qui Maryssa Barras, agente du patrimoine, s’est fait un plaisir d’expliquer ses découvertes en page 11!

À LIRE AUSSI DANS CE NUMÉRO

Une nouvelle gaboteuse au Gaboteur – page 2

Brèves – page 2

PIG, un groupe pour artistes à Terre-Neuve-et-Labrador – pages 3 et 5

«Ce n’est pas moi qui changera le monde» – page 4

Vers une élimination des changements d’heure en 2021? – page 9

Agenda communautaire – page 10

Rembobinons au 7 mai 1881 – page 11

Petit Gaboteur: Une bonne leçon d’hiver – page 12

Consultez l'édition numérique du 25 janvier 2021 (abonnés seulement)

Laisser un commentaire