65, Chemin Ridge, St.John's, NL

(709) 753-9585 info@gaboteur.ca

Dans les coulisses de la série télé Hors Circuits avec son producteur Xavier Georges

En ce 4 juillet 2017,  UNIS tv débute la mise en ondes de la deuxième saison de la série documentaire Hors Circuits, produite par Xavier Georges (Sibelle Productions). Chacun des huis épisodes de cette nouvelle mouture ouvre un passage vers des sites oubliés ou inaccessibles de Terre-Neuve-et-Labrador, tels l’île de Fishot, la station baleinière de Williamsport, la forteresse de Baie-Château et les villages de pêcheurs de Grand bruit et Petites. Encore un peu sous l’effet du décalage horaire, alors qu’il revenait tout juste de Los Angeles où il s’est rendu pour parler de Terre-Neuve à des partenaires potentiels, Xavier Georges a ouvert à ouvert au Gaboteur, pour son édition du 26 juin, les coulisses de la production de cette série réalisée dans la province.   

Photo d’en-tête : Le SS Kyle. Couvert d’herbe et d’arbres, trônant au milieu du port tel une île, le SS Kyle est un des témoins omniprésents de l’importance maritime de Harbour Grace, une localité de la baie Conception, dans la péninsule d’Avalon, qui est au coeur de l’épisode 6 de Hors Circuits. Photo : Courtoisie de Sibelle Productions. 

Dans les coulisses de Hors circuits : entrevue avec son producteur Xavier Georges

Une entrevue de Laurence Berthou-Hébert 

Xavier Georges pendant le tournage de Hors Circuits. Photo : Courtoisie de Sibelle Productions

Comment vous est venue l’idée de cette série? 

C’est une idée conjointe que nous avons eue, ma femme et moi. Alors que l’ère de Republic of Doyle tirait à sa fin, que le projet de la série Frontier se préparait et que le réseau Unis.tv voyait le jour, nous avons cru que le moment était venu de créer notre propre maison de production. Sibelle productions! est donc née de l’idée qu’il fallait mettre Terre-Neuve en valeur, faire découvrir ses recoins magiques et méconnus du grand public. Il allait donc de soi que la série allait explorer ce filon. En tournant Hors Circuits, nous avons réalisé que même les terre-neuviens ignoraient parfois l’existence des lieux que nous visitons! Notre objectif est donc de mettre de l’avant ces lieux mythiques et d’aller là où personne n’est allé avant nous.

Comment choisissez-vous les sites où vous allez tourner? Quelle est votre approche par rapport à ceux-ci?

Notre regard sur les lieux que nous choisissons est d’abord et avant tout architectural. On choisit d’abord une structure, une construction, et ensuite on découvre ce qui s’est passé là et le lien que les gens entretenait avec l’endroit. Souvent, il s’agit de sites qui ont été construits et détruits en un très court laps de temps et qui n’ont donc pas été habités longtemps. Cela nous amène à réfléchir sur la relation entre l’homme et la nature et à observer comment cette dernière reprend rapidement ses droits une fois que l’homme l’a désertée. C’est fascinant! En quelque sorte, nous posons souvent le premier et le dernier regard sur ces lieux voués à disparaître.»

Quelle est la rencontre la plus marquante que vous avez faite lors d’un tournage?

«Une des personnes les plus adorables que nous avons rencontrée lors du tournage de la deuxième saison est Patrick Collins, dont vous ferez la connaissance dans le 6e épisode. L’homme possède un petit musée à Harbour Grace et tout le contenu de son musée est bilingue : affichettes, panneaux indicateurs, tout! Lors du tournage, malgré le fait que sa langue maternelle soit l’anglais, il a fait beaucoup d’efforts pour nous parler en français. C’était très mignon et il a été très généreux avec nous.»

Comment choisissez-vous les membres de l’équipe? Est-ce important pour vous de travailler avec des francophones?

Dans un premier temps, ce qui nous intéresse, c’est d’aller chercher les créateurs, peu importe leur langue maternelle. Nous avons ainsi créé un noyau dur d’artisans comme le réalisateur Christian Sparke, avec qui nous collaborons depuis le début. Ensuite, il a toujours été très important pour moi de mettre en valeur la francophonie dans mes projets et c’est une des raisons pour laquelle j’ai fondé le Réseau Culturel francophone en 2007. Je peux vous dire que tous les artistes impliqués dans le réseau sont impliqués de près ou de loin dans le projet de Hors Circuits! Environ la moitié de la grande équipe de production de la série est francophone. Malgré tout, ça reste toujours un défi de favoriser l’emploi de francophones parce que le bassin de professionnels œuvrant dans le domaine est relativement restreint. Nous avons toutefois de la chance de collaborer avec le réseau d’Unis.tv, qui fait preuve de beaucoup d’ouverture et de patience pour nous permettre de former de nouveaux employés et ainsi élargir notre réseau de professionnels.

Outre Hors Circuits, quels sont les autres projets sur lesquels vous travaillez en ce moment?

«Il y en a plusieurs, et ce sont tous des projets qui continueront de mettre Terre-Neuve en valeur. Entre autres, nous travaillons sur un projet de mini-série qui portera sur le French Shore. L’angle que nous souhaitons adopter est celui de la mer, parce que nous pensons que pour comprendre Terre-Neuve, c’est par elle qu’il faut passer. Ainsi, c’est à bord d’un voilier que nous parcourrons la côte française pour y rencontrer ses habitants. Par ailleurs, nous avons aussi un projet de série télé dramatique sur les liens entre Terre-Neuve et St-Pierre-et-Miquelon au temps de la prohibition. Finalement, nous avons aussi reçu des projets de long-métrages de fiction très prometteurs.»

Wow! Vous avez le vent dans les voiles (c’est le cas de le dire)!

Oui! Nous sommes très  heureux parce que nous avons de plus en plus de projets et que notre équipe s’agrandit. Nous sommes emballés aussi de voir que Terre-Neuve suscite une telle fascination auprès des téléspectateurs et des diffuseurs. Il y a définitivement quelque chose de magique à propos de notre île et nous sommes ravis de faire partie de ceux qui la font découvrir.


Hors Circuits comporte également un volet numérique, la websérie Légendes de la côte, un blogue et des capsules vidéo disponibles en ligne au www.unis.ca/hors-circuits. Les quatre épisodes de la première saison sont également disponibles à cette adresse.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *